France

Football. L’Olympique Lyonnais verra le « Final 8 » à Lisbonne !

Lecture : 2 minutes

L’Olympique Lyonnais s’est incliné, en Italie, face à la Juventus Turin (2-1) lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions. Mais les Lyonnais verront le « Final 8 » à Lisbonne.

Au bout du suspense, l’Olympique Lyonnais a arraché sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Battus à Turin (2-1), vendredi soir, les joueurs de Rudi Garcia, à la faveur du but à l’extérieur, ont pourtant éliminé la Vieille Dame. Un sacré exploit pour les Gones qui trouveront, sur leur route, Manchester City au prochain tour.

Une histoire de penaltys

Dès la 8e minute de jeu, c’est Aouar, l’un des meilleurs Lyonnais à Turin, qui mettait à contribution Szczesny, le portier adverse, d’une volée. Deux minutes plus tard, après une faute sur le meneur de jeu dans la surface de réparation, le capitaine lyonnais, Memphis Depay, transformait le penalty d’une panenka pleine d’audace (12e).

Mais, rapidement, la Juve semblait prendre la main sur le match. À la 19e, après un festival de Bernardeschi sur le côté gauche de la surface lyonnaise, Marcelo réalisait un sauvetage inespéré du bout du pied alors que le milieu turinois avait éliminé Lopes et n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide.

Sur un coup-franc de Ronaldo, Lopes continuait de repousser l’échéance (40e). Mais, dans la foulée et sur un autre coup de pied arrêté, les Turinois bénéficiaient d’une décision arbitrale étonnante qui leur offrait un penalty. Une offrande que transformait, en force, Ronaldo.

La rubrique football du Télégramme

Lyon plie mais ne rompt pas

En seconde période, la Juventus continuait d’appuyer et finissait par passer devant grâce à une frappe du gauche de l’inévitable Ronaldo que Lopes, trop court, ne pouvait qu’effleurer (60e). Inoffensif, l’OL faisait le dos rond, pliait sous la pression mais ne craquait pas. En face, les joueurs de Sarri ne parvenaient pas à tromper pour la troisième fois de la soirée la défense lyonnaise. L’OL validait ainsi son billet pour Lisbonne : le rêve rhodanien de participer à une compétition européenne l’an prochain n’est pas encore éteint.

La fiche technique

Arbitre : Félix Zwayer

BUTS. Juventus : Ronaldo (43e sp, 60e). Lyon : Depay (12e sp)

Avertissements. Juventus : Cuadrado (31e), Sarri (82e). Lyon : Aouar (18e), Dubois (38e), Depay (42e), Lopes (76e), Cornet (79e), Caqueret (87e), Marcal (89e)

JUVENTUS TURIN. Szczesny - Sandro, Bonucci, De Ligt, Cuadrado (Danilo, 70e) - Bernardeschi (Dybala, 70e, Olivieri, 84e), Bentancur, Pjanic (Ramsey, 60e), Rabiot - Higuain, Ronaldo. Entraîneur : M. Sarri.

OLYMPIQUE LYONNAIS. Lopes - Cornet, Marcal, Marcelo, Denayer (Andersen, 60e), Dubois - Aouar (Mendes, 90+1e), Guimaraes, Caqueret - Toko Ekambi (Reine-Adélaïde, 67e), Depay (Dembélé, 67e). Entraîneur : R. Garcia.

Football news:

Le Bayern a négocié un contrat de 4+1 avec le défenseur de l'Ajax Amsterdam, Sergio Dest
La Juventus remportera-t-elle un 10e titre de champion d'affilée? Trois de nos quatre spécialistes de la Serie A pensent qu'il n'y a pas de Pronostics pour la Serie A et les buts de Miranchuk
Norwich a refusé de vendre au Barça le défenseur Aarons pour 20 millions de livres
Aston Villa a acheté l'ailier Lyonnais Traoré pour 17 + 2 millions de livres
Genoa a loué Zappacosta à Chelsea et Piatsu à la Juve
Un footballeur libanais est mort après avoir été blessé par balle à la tête. Il a eu lieu à côté des funérailles où il a été tiré en l'air
Arteta sur l'intérêt du Barça et de l'inter pour Aubameyang: Arsenal est un grand Club comme eux