France

Gérald Thomassin : Non-lieu dans l'affaire de meurtre, mais toujours introuvable

Porté disparu depuis le 28 août 2019, à la veille d'une convocation judiciaire à Lyon qui devait lui permettre d'entériner son innocence, l'ex-espoir du cinéma Gérald Thomassin a bénéficié d'un non-lieu dans l'affaire du meurtre de la postière Catherine Burgod, tuée en 2008 de 28 coups de couteau. Blanchi par la justice... mais toujours recherché.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook

Toujours porté disparu, bientôt un an après que sa trace a été perdue à Nantes fin août 2019, Gérald Thomassin a bénéficié en son absence d'un non-lieu prononcé fin juin 2020 par la cour d'appel de Lyon dans l'affaire du meurtre d'une postière dans l'Ain en décembre 2008, qu'il était soupçonné d'avoir commis. L'AFP, confirmant une information du quotidien rhodanien Le Progrès, indique que la chambre de l'instruction du tribunal a suivi l'ordonnance rendue par les juges en charge du dossier et signale qu'un autre suspect a été renvoyé devant la cour d'assises dans ce même dossier.

Ancien espoir du cinéma, récompensé en 1991 d'un César pour sa performance d'acteur, à 16 ans, dans Le Petit Criminel de Jacques Doillon, qui lui avait confié le rôle-titre (entouré de Daniel Auteuil et Clotilde Courau) après l'avoir repéré lors d'un casting à la DDASS, Gérald Thomassin avait par la suite connu les affres des addictions. Si, les années qui suivirent, il avait continué à fréquenter les plateaux de tournage, apparaissant encore régulièrement au grand écran (Clubbed to Death (Lola) de Yolande Zauberman, en 1997 ; Louise (take 2) de Siegfried, en 1998 ; Paria de Nicolas Klotz, en 2000 ; Sheitan de Kim Chapiron, en 2006 ; Le Premier venu, de Jacques Doillon, en 2008) et épisodiquement au petit (Un arbre dans la tête, 1996), ses problèmes personnels l'y suivaient, très encombrants, gâchant son talent - bien réel - et le conduisant inexorablement à la marginalité.

Un dossier toujours pas jugé...

Il faisait précisément partie d'un groupe de toxicomanes soupçonnés par les enquêteurs du meurtre barbare de Catherine Burgod-Arduini, une mère de deux enfants âgée de 41 ans et enceinte au moment des faits, qui avait été retrouvée morte le 19 décembre 2008 au bureau de poste de Montréal-la-Cluse (Ain) après avoir reçu 28 coups de couteau. Interpellé une première fois en 2009, l'acteur en déliquescence avait été relâché faute de preuves. Quatre ans plus tard, en 2013, il avait été arrêté, mis en examen et incarcéré pour ce meurtre, sur la base d'une conversation téléphonique avec son frère au cours de laquelle il semblait avouer les faits - qu'il n'aura par la suite de cesse de nier, évoquant des propos tenus sous l'emprise de l'alcool et de la drogue et clamant son innocence. Libéré sous contrôle judiciaire en mai 2015, il était ensuite resté dans l'attente de son procès aux assises et avait fait un mois de prison ferme pour avoir coupé son bracelet électronique, mais avait été finalement remis en liberté sans condition en juin 2016 (la détention provisoire ne pouvant légalement excéder trois ans) tandis que l'instruction du dossier, entre-temps dépaysé du parquet de Bourg-en-Bresse à Lyon pour une enquête complémentaire, se poursuivait. Pour corser le tout, deux autres suspects étaient ultérieurement mis en examen, Anthony V. en 2017 pour complicité et Mamadou Diallo en 2018, identifié grâce à des relevés d'ADN. Ce dernier clame son innocence concernant le meurtre, avouant seulement avoir découvert le corps de Catherine Burgod et avoir quitté l'agence postale en volant de l'argent. Gérald Thomassin est alors toujours mis en examen lui aussi pour le meurtre.

Une disparition toujours inexpliquée...

Au terme de l'instruction, le parquet de Lyon avait requis de renvoyer les deux prévenus devant les assises, mais Gérald Thomassin avait bénéficié en janvier 2020, a contrario de Mamadou Diallo, d'un non-lieu (lequel vient donc d'être confirmé en appel). A cette date, l'ex-acteur, qui s'était installé en 2016 à Rochefort en Charente-Maritime, était alors déjà porté disparu depuis plusieurs mois : depuis, en fait, la veille d'une convocation judiciaire qu'il devait honorer à Lyon le 29 août 2019 pour une confrontation avec Anthony V. et Mamadou Diallo. La veille, il avait bien quitté Rochefort pour s'y rendre, heureux de pouvoir prouver définitivement son innocence, d'après son frère, Jérôme Thomassin. Il était monté à bord d'un train à destination de Nantes et s'était évanoui dans la nature après son arrivée, la géolocalisation de son téléphone s'interrompant dans la ville. Une information judiciaire pour "enlèvement" et "séquestration" avait par suite été ouverte ; le mystère demeure...

Football news:

Thomas Tuchel: Si les deux jambes étaient intactes, vous pouviez voir mon Sprint de 40 mètres
Le PSG a sauvé le chouchou de Tuchel: Shupo-moting s'est offert tout le monde gratuitement, a réussi à ne pas marquer du centimètre et a maintenant traîné Paris en demi-finale de Ligue des Champions
Gian Piero Gasperini: ce qui est Offensant, c'est que nous étions si proches. Je ne peux que remercier les gars
Neymar est devenu le joueur du match Atalanta-PSG. Il a donné une passe de but
↑ Le PSG a souffert tout le quart de finale et l'a renversé en 149 secondes. Ils ont levé la malédiction italienne et sont allés jusqu'à la Ligue des Champions pour la première fois en 25 ans
😫 🔜 😅 La douleur du PSG s'est transformée en bonheur: en trois minutes, les Stars de la souffrance se sont transformées en rois de la fête
Le Club Italien ne remportera pas la Ligue des Champions pour la 10e année consécutive. C'est un antirecord