Une femme âgée de 37 ans était en garde à vue mardi après la découverte lundi soir du corps d’un nouveau-né dans un sac de sport qui flottait dans un canal de Grande-Synthe (Nord), a-t-on appris auprès du parquet de Dunkerque. Le médecin légiste s’est déplacé sur les lieux lundi soir, mais à ce stade « il n’a pas été possible de déterminer si l’enfant était né à terme ou s’il était prématuré » ni « la date du décès », a affirmé le parquet à l’AFP, confirmant une information du Phare Dunkerquois.

Une enquête a été ouverte pour « recherche des causes de la mort » et « des investigations pénales sont en cours » notamment pour tenter de rechercher « la filiation de ce nourrisson ». Une autopsie doit avoir lieu prochainement pour identifier « le stade de maturité de cet enfant » et « déterminer les causes du décès ».

Ce sont des enfants « qui ont procédé au rapatriement du sac sur la berge » alors qu’il « stagnait dans l’eau », a ajouté le parquet. A la découverte de son contenu, un enfant a prévenu sa mère qui elle-même « a fait appel aux services de police ». Placée en garde à vue mardi vers 9h, une femme de 37 ans vivant dans l’agglomération dunkerquoise était toujours entendue par les enquêteurs mardi soir, a indiqué le parquet, confirmant une information de La Voix du Nord, sans plus de précisions.