Le taux de grévistes mesuré lundi matin à la SNCF est tombé à un nouveau plus bas, à 4,3%, avec moins d'un conducteur sur quatre (22,5%) concerné, au 40e jour de grève contre la réforme des retraites, selon les chiffres publiés par la direction.

Parmi les autres personnels indispensables à la circulation des trains, 11,9% des contrôleurs et 8,6% des aiguilleurs étaient en grève, d'après ce décompte. Il s'agit d'un nouveau plus bas, le précédent datant du 3 janvier, quand le taux global de grévistes était à 6,2%. Le plus haut - 55,6% - avait été atteint lors de la première journée du mouvement, le 5 décembre.