logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Grève SNCF RATP : des perturbations de trafic du 5 décembre jusqu'à Noël ?

Grève SNCF RATP : des perturbations de trafic du 5 décembre jusqu'à Noël ? GREVE SNCF RATP - Fini les grèves de 24 heures ou en pointillés, le mouvement du 5 décembre contre la réforme des retraites s'annonce illimité. Mais avec des pour et des contres chez les syndicats, sa durée reste pour l'instant un mystère.

L'essentiel

La grève du 5 décembre prochain à la RATP et à la SNCF s'annonce massive et pourrait bien paralyser les rails pendant une journée entière, voire plus si les syndicats de cheminots décidaient de prolonger le mouvement contre la réforme des retraites et la fin des régimes spéciaux, envisagées par le gouvernement. L'appel à la grève interprofessionnelle du 5 décembre, lancé à l'origine par les syndicats RATP, puis rejoint par la SNCF, les routiers, les Gilets Jaunes, Air France, les étudiants, les enseignants mais aussi les avocats et les syndicats de police (lire aussi Qui fait grève ?), fait bien référence à une grève illimitée. Il faudra attendre mercredi, à la veille de la grève, pour connaitre les prévisions affinées, mais selon le ministre des Transports lui-même, c'est à un trafic proche de zéro qu'il faut se préparer. Néanmoins, la SNCF et la RATP tentent de trouver des solutions pour éviter la paralysie. Elles ont mobilisé des cadres de réserves pour remplacer les conducteurs et bloqué les réservations pour tous les TGV et certains Intercités les 5 et 6 décembre, voir jusqu'au 8 décembre pour certaines lignes. La SNCF assure contacter par SMS ou mail les usagers impactés par l'annulation de leur train. Suivez en direct les dernières informations sur cette grève à la SNCF et à la RATP.

En direct

Si la loi ne prévoit pas de service minimum en cas de grève, le ministre des Transports prépare un plan de circulation "a minima" dans Paris intra muros. Jean-Baptiste Djebbari a demandé à la RATP qu’au moins une ligne de métro circule sur l’axe Nord-Sud ce jeudi 5 décembre. Il s'agirait des lignes 4 ou 7 qui pourraient être mises en service partiellement aux heures de pointe."Mais attention, ce n'est pas une solution durable si le conflit s'enlise", a prévenu la Région Île-de-France au Parisien. "Au bout de quelques jours, les trains doivent partir à la maintenance, donc être immobilisés".Les lignes 1 et 14, qui couvrent l'axe est-ouest, pourraient circuler normalement car elles sont automatisées, à moins que l'afflux massif des usagers contraigne la RATP à fermer les stations...

Si certains trains annulés ont déjà été annoncés, "les informations sur les trains circulant le 5 décembre seront disponibles le mardi 3 décembre à 17h sur l’Assistant SNCF et les outils d’information SNCF", comme le rapporte la SNCF dans un tweet. 

La grève du 5 décembre sera-t-elle reconduite et aura-t-elle des conséquences sur les déplacements des Français durant les fêtes de fin d'année ? Si le secrétaire général de l'UNSA Laurent Escure a affirmé que les cheminots pouvaient "faire vingt jours de grève sans problème et qu'ils seront déterminés à les faire", Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, "souhaite que la grève soit la plus courte possible". Même son de cloche pour Philippe Herbeck, secrétaire général de Force ouvrière Cheminots : "le but n'est évidemment pas d'aller jusqu'à Noël" a-t-il assuré. Tout cela dépendra de la réaction du gouvernement face à cette convergence des luttes. Le secrétaire général de l'UNSA l'invite "à donner des signes de bonne volonté d'ici là". "Sinon je ne sais pas comment ils vont sortir de ce guêpier", a-t-il conclu dans un entretien récent accordé au Monde.

En région parisienne, il est proposé aux usagers de multiples solutions alternatives : du covoiturage offert par Ile-de-France Mobilités aux VTC en passant par les trottinettes et scooters électriques.

FIN DU DIRECT - Alors que la grève SNCF et RATP démarrera ce jeudi 5 décembre, une question fait débat : existe-t-il un pool antigrève ? Dans une série de tweets, Michaël Fleurbaey, du groupe SNCF répond : il n'existe pas de pool antigrève. Il explique : "C’est une fausse interprétation des différentes équipes de réserve ou de renfort existant dans les différentes activités (...) Oui, les cadres tractions non-grévistes ayant les compétences conduite seront invités à conduire pendant les jours de grève, c’est logique (...) Aucune de ces équipes n’a été constituée spécifiquement dans le cadre de la grève. Elle existe par exemple depuis 1998 pour TGV à l’occasion de la Coupe du monde de football." 

LIRE PLUS

Les usagers de la SNCF ne peuvent plus réserver de billets TGV ni certains Intercités, sur la plateforme Oui.SNCF pour le jeudi 5 décembre, date du début de la grève illimitée contre la réforme des retraites. Il s'agit pour la SNCF, qui a souhaité prendre les devants par rapport au préavis de grève illimité lancé par les syndicats, de "ne pas vendre des billets qu'on ne pourrait pas assurer commercialement par la suite", comme elle l'indique sur BFMTV.

Chose étrange du côté des lignes Intercités, la réservation n'est pas forcément bloquée aux mêmes dates. Par exemple, les billets à destination de Rennes sont uniquement bloqués à la réservation les 5 et 6 décembre, tandis que les billets à destination de Lorient sont bloqués du 5 au 8 décembre inclus... La SNCF, qui n'est pas encore au courant des prévisions de trafic de la grève du 5 décembre, n'a pas su expliquer dans le détail pourquoi certaines lignes étaient bloquées jusqu'au 6 et d'autres jusqu'au 8. 

Qu'en est-il des usagers qui avaient déjà réservé leurs billets TGV ou Intercités avant le blocage ? "Nous sommes en train de recenser et de contacter les usagers qui ont déjà fait une réservation pour les prévenir que leur train peut être annulé à tout moment", a expliqué la SNCF à BFMTV. Ce sera le cas notamment des usagers qui auront prévu de se rendre à la Fête des Lumières de Lyon, qui démarre jeudi 5 décembre et se prolonge jusqu'à la fin du week-end !

La reprise des réservations sera très partielle à compter du 7 décembre, avec très peu de trains sur certaines lignes citées plus haut. Les trains Eurostar sont quant à eux bloqués jusqu'au 8 décembre inclus. Il en est de même pour tous les trajets par correspondance. Quoi qu'il en soit, la compagnie ferroviaire prévient sur son site : "En raison d'une grève nationale interprofessionnelle, le trafic SNCF sera très fortement perturbé sur l'ensemble du réseau du 5 au 8 décembre 2019. Les voyageurs sont invités à privilégier d'autres modes de déplacement".

Concernant le trafic des transports à Paris, le secrétaire général adjoint de l'Unsa-RATP Laurent Djebali a lancé cette phrase qui a fait le tour des réseaux sociaux : "zéro métro, zéro RER et très peu de bus". Contacté par le Parisien, s'il n'est pas certain de l'information qu'il a lancée, il assure du moins que le nombre de lignes fermées sera "au moins aussi important que le 13 septembre". Il faudra s'attendre donc à ce que les bus, Noctiliens, métros, RER A et B et Tramway soient lourdement perturbés jeudi 5 décembre.

En attendant, l'entreprise de la RATP a déjà anticipé cette grève en recrutant une quarantaine de partenaires proposant des services de mobilité complémentaire (VTC, vélos, trottinettes, voiture en free-floating, covoiturage, autopartage et parkings) et d' autres services hors mobilité (coworking, hôtellerie, consignes et transport de bagages. Parmi les entreprises partenaires, on trouve Ouicar, Bird, Cityscoot... "Ces alternatives ne seront qu'un pansement sur une jambe de bois" a commenté Jean-Marc Judith, du syndicat majoritaire Unsa-RATP, au Parisien. "Décider cette mesure exceptionnelle à ce moment-là indique bien l'ampleur qu'aura le mouvement du 5 décembre. C'est inédit", a-t-il ajouté.

Côté SNCF, les perturbations devraient toucher le trafic des petites et grandes lignes des régions métropolitaines de France, des TGV aux Transilien en passant par les Ouigo, TER, Intercités, Lyria, Thalys, Eurostar, mais aussi les RER A, B, C, D, E et T4 du Tramway en Île-de-France, gérés par la SNCF. "Dans le cadre d'une grève reconductible au-delà du 5 décembre, si le service minimum n'est pas rendu, nous indemniserons les clients comme nous l'avons fait lors des grèves de 2016 et de 2018", a affirmé Alain Krakovitch, directeur général du Transilien à la SNCF. Les usagers qui ont acheté des billets de train SNCF peuvent modifier ou annuler sans frais leur voyage, dès lors que les perturbations liées à la grève sont annoncées en détails 48 heures à l'avance.

De son côté, Valérie Pécresse, la présidente d'Île-de-France Mobilités, a présenté quatre mesures de compensation afin d'aider les usagers de la SNCF en région Île-de-France, à faire face à ce jeudi noir :

Les perturbations de trafic liées à la grève à la RATP et à la SNCF commenceront mercredi 4 décembre à 22 heures pour une durée illimitée. Les perturbations et le plan de transport adapté seront annoncés officiellement par la SNCF et la RATP le mardi 3 décembre à 17 heures.

Pour connaître l'état du trafic RATP (métro, RER, bus, tram en temps réel), consultez cette page. Pour le RER, vous pouvez également suivre les comptes Twitter @RERB@RERA@RERC, @RERD ou @RERE Pour suivre le trafic des trains en temps réel, consultez www.sncf.com/fr/prevision-trafic.

Plusieurs outils sont disponibles sur le Web pour prendre connaissance des prochaines perturbations de trafic. Pour le réseau transilien, il suffit de se rendre sur la plateforme dédiée (http://www.transilien.com) pour vérifier si son trajet est assuré par la SNCF. Sur mobile, il est aussi très pratique de se rendre sur le compte Twitter @SNCF_infopresse, et @SNCF. Les usagers de la SNCF peuvent rapidement vérifier l'état du trafic et savoir si un train en particulier a été supprimé ou s'il part avec du retard. Pour les informations concernant les TGV, le numéro de téléphone mis à disposition est le 0 805 90 36 35. Pour les informations concernant les Transilien, il faut appeler le 0 805 90 36 35. Rappelons qu'en période de grève, toute personne souhaitant annuler son voyage peut le faire au guichet sans aucun frais, quel que soit le tarif du billet.

Themes
ICO