France

Grosjean, XV de France, Mike Tyson : ce qu'il faut retenir du week-end sportif !

LE MIRACLE. Romain Grosjean sort de l'enfer, Lewis Hamilton vainqueur

Le Grand Prix de Bahreïn a failli lui être fatal, dimanche à Sakhir. Pris dans un accrochage dès les premiers virage de la course, Romain Grosjean a percuté de face un rail de sécurité, à plus de 200 km/h. Par miracle, le pilote automobile français a pu s'extraire seul de sa voiture, en flammes. Transféré à l'hôpital après cet effroyable accident, Romain Grosjean ne souffre que de brûlures aux mains et n'a subi aucune fracture. 

Si la course a été interrompue près d'une heure et demi, elle a pu reprendre et consacrer sans surprise le septuple champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes). Le Britannique devance le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull). Victime d'une crevaison au troisième tour, son coéquipier Valtteri Bottas (Mercedes) termine huitième.

LE FEUILLETON. Paris déçoit encore, l'OL et l'OM enchaînent, Monaco suit

C'est une nouvelle désillusion pour le Paris Saint-Germain (1er) ! En quête de confiance avant leur match capital mercredi en Ligue des champions, les hommes de Thomas Tuchel ont été tenus en échec (2-2) par une belle équipe des Girondins de Bordeaux (13e), au Parc des Princes. Une deuxième défaite consécutive en Ligue 1 pour le PSG, qui ne se rassure guère avant le déplacement prévu cette semaine en Angleterre. 

Derrière, l'Olympique lyonnais (2e) a signé une troisième victoire d'affilée en championnat en l'emportant (3-0) face à Reims (17e) tandis que Montpellier (3e) auteur d'un quatrième succès consécutif (0-1) sur la pelouse de Lorient (18e) complète le podium. 

Humilié en Ligue des champions (0 points pris, 0 buts inscrits) et mis sous pression avant le match par ses supporters, l'Olympique de Marseille (6e) a parfaitement répondu ce week-end au stade Vélodrome. Les hommes d'André Villas-Boas se sont facilement imposés (3-1) face à un FC Nantes (14e) insignifiant. 

Dans les autres rencontres, Monaco (5e) a écrasé (3-0) Nîmes (16e), Brest (10e) a dominé (0-2) Metz (12e), Angers (8e) s'est imposé (1-3) à Lens (9e) tout comme Dijon (20e) sur la pelouse de Nice (11e) alors que Strasbourg (19e) et Rennes (7e) se sont neutralisés (1-1). Enfin dimanche soir, Saint-Étienne (15e) et Lille (4e) se sont neutralisés (1-1).

LE TOUR D'EUROPE. Bayern, Tottenham et Milan leaders, le Barça régale

En Premier League, Tottenham (1er) conserve la tête du championnat malgré son match nul (0-0) sur la pelouse de Chelsea (3e). Les Spurs sont à égalité de points avec Liverpool (2e), également tenu en échec (1-1) à Brighton (16e). De son côté, Manchester United (8e) a renversé (2-3) Southampton (5e), grâce notamment à un doublé d'Edinson Cavani, tandis qu'Everton (7e) s'est incliné (0-1) face à Leeds. Enfin, Manchester City (10e) a écrasé (5-0) Burnley (18e), grâce à un triplé de Riyad Mahrez et se relance dans la course.

En Liga, la Real Sociedad (1er) reste leader du championnat malgré avoir concédé le match nul (1-1) sur sa pelouse face à Villareal (3e). Derrière, l'Atlético Madrid (2e) conserve sa place de dauphin grâce à son nouveau succès (0-1) ce week-end sur la pelouse de Valence (13e). Une nouvelle fois défait en Liga (1-2), cette fois à domicile face au Deportivo Alavés (12e), le Real Madrid (4e) poursuit son début de saison compliqué, malgré deux succès de rang en Ligue des champions face à l'Inter Milan. Privé de nombreux cadres et de résultats positifs en championnat, Zinedine Zidane n'échappe pas aux critiques. Le FC Séville (5e), victorieux (0-1) à Huesca (20e), et Cadix (6e), tenu en échec (1-1) à Elche (10e) complètent le classement. Enfin, éternels rivaux des Merengue, les Blaugrana (7e) du FC Barcelone ont signé leur quatrième succès de la saison en écrasant (4-0) Osasuna (15e) et remontent au classement.

En Serie A, le Milan AC (1er) poursuit seul sa course en tête du championnat grâce à sa victoire face à la Fiorentina (2-0). Toujours invaincus en Italie, les Rossoneri prennent le large au classement loin devant l'Inter Milan (2e), bourreau (0-3) de Sassuolo (3e). Dans le choc du dimanche soir, Naples (5e) n'a fait qu'une bouchée (4-0) de l'AS Roma (6e) pour rendre un nouvel hommage à Maradona. Les Napolitains mettent fin à la série romaine de 11 matchs sans défaite. Enfin, la Juventus Turin (4e) a été incapable de s'imposer (1-1) sur la pelouse du promu Bénévent (15e) et perd de précieux points.

Enfin en Bundesliga, le Bayern Munich (1er) a assuré sa place de leader avec son septième succès de la saison (1-3), sur la pelouse de Stuttgart (10e). Dauphin des Bavarois, le RB Leipzig (2e) s'accroche avec une victoire (2-1) contre le promu Arminia Bielefeld (17e). Tenu en échec (0-0) contre le Hertha Berlin (13e), le Bayer Leverkusen (3e) profite de la défaite (1-2) du Borussia Dortmund (4e) face à Cologne (15e) pour grimper sur le podium.

L'AUTRE FEUILLETON. Le XV de France en finale, La Rochelle toujours leader

Mission réussie pour les Bleus ! Avec un effectif très remanié, le XV de France a surclassé l'Italie samedi soir au Stade de France. Les hommes de Fabien Galthié, plutôt poussifs en début de rencontre, ont finalement dominé les Transalpins (36-5) en inscrivant cinq essais au total, dont quatre en seconde période. Les joueurs tricolores ont également respecté une minute de silence en la mémoire de Christophe Dominici, disparu le 24 novembre dernier.

Dans l'autre groupe, l'Angleterre s'est aussi qualifiée en allant gagner samedi au pays de Galles (24-13), au terme d'un match plutôt maîtrisé. XV de France et XV de la Rose se retrouveront donc dimanche en Angleterre pour disputer la finale de la Coupe d'automne des nations.

Pour la dixième journée de Top 14, La Rochelle (1er) a une fois de plus confirmé sa suprématie en championnat en signant un huitième succès en dix matchs. Samedi, au Stade Marcel-Deflandre, les Rochelais se sont imposés (36–22) face à Brive (13e), mais se sont gâchés la fête en perdant le point de bonus à cinq minutes de la fin. Derrière, Toulouse (2e) occupe la place de dauphin grâce à son succès bonifié (63-18) contre Agen (14e), tandis que Clermont (3e) complète le podium après sa large victoire (14-40) à Castres (12e). Dans les autres rencontres, Toulon (4e) a pris le meilleur (18-13) face à Pau (10e), le Racing 92 (5e) a écrasé (43-17) Bayonne (9e) et Bordeaux-Bègles (8e) a arraché la victoire (22-23) à Montpellier (11e). Enfin, dans le choc du dimanche soir entre Lyon (6e) et le Stade Français (7e), les Rhodaniens se sont imposés de justesse et enchaînent un quatrième succès de rang.

LE TOUR DU MONDE. Un trio Dalin-Ruyant-Escoffier en tête, Thomson abandonne

Au terme d'une troisième semaine de course autour du monde en solitaire, sans escale ni assistance, c'est Charlie Dalin (Apivia) qui mène la danse dans ce Vendée Globe 2020 à près de 300 milles de son premier poursuivant Thomas Ruyant (LinkedOut). Derrière, Kevin Escoffier (PRB) et Jean Le Cam (Yes We Cam) bataillent pour la troisième place. Mais après vingt jours de course, l'impitoyable aventure a eu raison de l'un des navigateurs, le grand favori Alex Thomson (Hugo Boss). Après l'avarie de Jérémie Beyou (Charal), c'est au tour du Britannique, dévasté, d'abandonner faute de pouvoir réparer son safran tribord. Il se déroute actuellement vers Le Cap, en Afrique du Sud, pour mettre son Imoca à l'abri.

Lire aussi Samantha Davies : « Je rêve d'être la première femme à remporter le Vendée Globe »

SUR LES COURTS. Benoît Paire s'incline... contre un joueur de 17 ans !

Alors que la saison 2020 de l'ATP s'est clôturée la semaine dernière avec la victoire de Daniil Medvedev au Masters de Londres, certains ne tiennent déjà plus en place et préparent l'exercice 2021. Invité de dernière minute pour pallier l'absence du local Casper Ruud, le Français Benoît Paire s'est distingué à sa manière lors d'une exhibition organisée dans la banlieue de Copenhague - le Nordic Masters. Opposé au jeune danois Holger Rune (17 ans) - 511e joueur mondial, l'Avignonnais s'est incliné en trois manches (5-7, 6-3, 5-7). Des débuts difficile pour celui qui débutait sa préparation pour la saison prochaine.

SUR LE RING. Mike Tyson de retour, Tony Yoka victorieux

Quinze ans après son dernier combat (défaite contre Kevin McBride en 2005), la soif de victoire n'a pas changé. Au Staples Center de Los Angeles, la légende de la boxe Mike Tyson (54 ans) n'a rien perdu de sa superbe et n'a pas déçu pour son come-back tant attendu. Opposé à Roy Jones Jr (51 ans), « Iron Mike » a montré de belles choses mais s'est contentée d'une égalité. Un combat qui ne sera pas comptabilisé dans les classements mondiaux, et où le K.-O. était interdit afin de respecter l'intégrité physique des deux quinquagénaires. « Je suis OK avec la décision car cela a plu au public », a lancé Mike Tyson après la fin de ce combat avant de s'adresser à Roy Jones. « Je sais que je t'ai touché et tu as encaissé. Je te respecte. » Après avoir livré un beau spectacle durant huit rounds, « Kid Dynamite » se projette maintenant vers un combat en France.

Boxeur français le plus médiatique depuis son titre olympique en 2016, Tony Yoka s'est défait de l'Allemand Christian Hammer vendredi à la H Arena de Nantes. S'il avait terrassé Johannn Duhaupas dès le premier round il y a deux mois, le poids lourd français a eu plus de mal pour venir à bout de son adversaire de 33 ans. Avec cette neuvième victoire en autant de combat, Tony Yoka poursuit ainsi sa progression au classement mondial (12e), mais doit désormais amorcer une montée en puissance face à des boxeurs du top 15 mondial.

Quelques minutes plus tôt, Estelle Mossely-Yoka (28 ans, 8 victoires) a battu aux points l'inexpérimentée marseillaise Emma Gongora (27 ans, 0 victoire, 2 défaites), prévenue en dernière minute. La championne olympique reste ainsi invaincue chez les professionnelles.

SUR LA NEIGE. Alexis Pinturault remporte sa 30e victoire en Coupe du Monde

À Lech (Autriche), seule Coupe du monde de parallèle cette saison, Alexis Pinturault a dominé son rival norvégien Henrik Kristoffersen en finale. Deuxième temps des qualifications, le Français a réalisé un parcours sans faute des huitièmes jusqu'à la finale remportée pour 11 centièmes de seconde. À 29 ans, le skieur français s'offre sa trentième victoire en Coupe du monde et prend la tête du général après deux épreuves. 

DANS L'EAU. L'Australienne Kaylee McKeown fait tomber un record

Lors des championnats nationaux d'Australie, la nageuse locale Kaylee McKeown a battu le record du monde du 200 m dos en petit bassin en 1'58''94. La nageuse de 19 ans, médaillée d'argent aux Championnats du monde grand bassin l'an dernier en Corée du Sud, efface des tablettes le chrono de la Hongroise Katinka Hosszu (1'59''23).

Football news:

Atalanta et Séville se sont mis d'accord sur le transfert de Gomez. Le milieu de terrain de l'Atalanta, Alejandro Gómez, sera transféré à Séville mardi, affirme le journaliste Fabrizio Romano
Laporte à propos de Messi au PSG: Lire, ils ont des pertes. Il faut discuter des transactions qu'ils peuvent se permettre
Le PSG a offert à Ramos un contrat de 45 millions d'euros en 3 ans (Onda Cero)
Nacho a passé un test positif pour le coronavirus. Il a été en contact avec un patient plus tôt
Bale a marqué en fa Cup pour la première fois depuis 2013. Il a 4 buts en 13 matches à Tottenham
Frank Lampard: je n'ai pas eu assez de temps pour amener Chelsea à un nouveau niveau
Ozil recevra 3 millions d'euros à Fenerbahçe à partir de juillet. Le Milieu de terrain Mesut Özil a été transféré à Fenerbahçe