France

Humanitaires tués au Niger : l'attaque semble avoir été "préméditée", un hommage aux six Français ce vendredi

Selon les premiers éléments de l’enquête antiterroriste sur l'assassinat d’humanitaires français au Niger dimanche, l’attaque "paraît avoir été préméditée" avec pour objectif de "cibler des Occidentaux", a annoncé ce vendredi une source judiciaire, confirmant une information de BFMTV. "À ce stade il n’y a pas d’éléments indiquant que l’attaque a spécifiquement visé Acted même si on ne peut pas non plus l’exclure totalement. En revanche, c’est une attaque qui paraît avoir été préméditée pour cibler a priori plutôt des Occidentaux".  

L’annonce est tombée alors qu’un avion transportant les corps de Myriam, Stella, Nadifa, Charline, Antonin et Léo a atterri dans la matinée à l’aéroport d’Orly, en provenance de Niamey.

Jean Castex est attendu au pavillon d’honneur de l’aéroport à 15h30 pour y rencontrer les familles des victimes avant de présider la cérémonie d’hommage qui se déroulera à 16 heures dans l’intimité, sans la présence des médias. Il sera accompagné par Éric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé notamment des Français de l’étranger. 

Le Premier ministre prendra la parole pour saluer la mémoire de ces six jeunes qui ont été exécutés avec leur chauffeur et leur guide nigériens alors qu’ils visitaient la réserve de girafes de Kouré, à 60 km au sud-est de la capitale Niamey. "Les familles souhaitent que leur engagement soit vraiment cité", a souligné Jérôme Bertin, le directeur général de France Victimes, spécialisée dans l’aide aux victimes, sur Cnews. "Ce ne sont pas des touristes qui sont morts au Niger mais des jeunes gens engagés pour aider la population de ce pays", a-t-il ajouté.

Une attaque à "caractère terroriste"

Cinq jours plus tard, l’attaque menée par des hommes armés se déplaçant à moto n’a toujours pas été revendiquée. Mais son caractère "terroriste" ne fait aucun doute selon le président Emmanuel Macron et son homologue nigérien Mahamadou Issoufou. Et les experts pointent du doigt l’État islamique au Grand Sahara (EIGS), actif dans la zone des "trois frontières" (Mali, Niger, Burkina Faso) où il est pourchassé par les armées nationales et la force française Barkhane, qui déploie plus de 5 000 hommes au Sahel. 

"La France veillera à ne pas laisser impuni ce crime odieux", a assuré mardi Jean Castex, en dénonçant une "lâcheté difficilement descriptible". Pour sa part, Emmanuel Macron a affirmé la détermination de Paris à "poursuivre l’action pour éradiquer les groupes terroristes" au Sahel. 

"Engagement remarquable"

Le président a également rendu hommage aux six jeunes Français qui "témoignaient d’un engagement remarquable pour les populations". Âgés de 25 à 30 ans, ces quatre femmes et deux hommes avaient choisi d’être déployés par l’ONG Acted au Niger, où ils venaient notamment en aide aux populations déplacées par le conflit. 

>>> Lire aussi : Jeunes, engagés, diplômés : qui sont les victimes de l’attaque au Niger ?

Après l’attaque, le ministère français des Affaires étrangères a placé l’ensemble du Niger à l’exception de la capitale Niamey en zone rouge, soit "formellement déconseillée". Quant à l’ONG Acted, elle a décidé de suspendre temporairement ses activités au Niger mais "il n’est pas question de quitter le pays et la région", selon son président Frédéric de Saint-Sernin. 

Football news:

Liverpool paiera 4,1 millions de livres sur 41 millions la première année. Le milieu Offensif de Wolverhampton, diogu Jota, va bientôt devenir joueur de Liverpool
Le Bayern a négocié un contrat de 4+1 avec le défenseur de l'Ajax Amsterdam, Sergio Dest
La Juventus remportera-t-elle un 10e titre de champion d'affilée? Trois de nos quatre spécialistes de la Serie A pensent qu'il n'y a pas de Pronostics pour la Serie A et les buts de Miranchuk
Norwich a refusé de vendre au Barça le défenseur Aarons pour 20 millions de livres
Aston Villa a acheté l'ailier Lyonnais Traoré pour 17 + 2 millions de livres
Genoa a loué Zappacosta à Chelsea et Piatsu à la Juve
Un footballeur libanais est mort après avoir été blessé par balle à la tête. Il a eu lieu à côté des funérailles où il a été tiré en l'air