L’académie des Oscars se renouvelle. Suite à la controverse #OscarsSoWhite, l’Académie ouvre ses portes à 819 nouveaux membres, et poursuit sa volonté de s’ouvrir à une plus grande diversité parmi ses votants.

Comme le rapporte le Hollywood Reporter, 45 % des cartons envoyés en 2020 vont en effet pour la première fois à des femmes, 36 % à des non-Blancs et près de 50 % à des non-Américains.

Adèle Haenel parmi les nouvelles recrues

Parmi les nouveaux arrivants, l’académie a également recruté l’actrice française Adèle Haenel, “symbole d’un nouvel élan du mouvement #MeToo”, estime World News. La vedette de Portrait de la jeune fille en feu avait révélé en novembre 2019 les agressions et le harcèlement du réalisateur Christophe Ruggia alors qu’elle était adolescente.

Elle s’est également illustrée en quittant la salle de la cérémonie des César à l’annonce du prix du meilleur réalisateur à Roman Polanski, “devenu pour beaucoup un symbole des agressions sexuelles impunies”. Âgée de 31 ans, Adèle Haenel est la première actrice de renom à s’être exprimée publiquement sur les violences sexuelles dans le milieu du cinéma français.

“La vraie censure dans le cinéma français, c’est l’invisibilisation. Où sont les gens racisés dans le cinéma ? Les réalisateurs racisés ? Il y a des exceptions […], mais ça n’illustre pas du tout la réalité du milieu du cinéma. Cela reste minoritaire. Pour l’instant, on a majoritairement des récits classiques, fondés sur une vision androcentrée, blanche, hétérosexuelle”, indiquait l’actrice dans une interview du New York Times, le 24 février.

33 % de femmes

En 2016, après de nombreuses critiques sur sa composition, l’académie avait annoncé un doublement du nombre de femmes et de membres issus de minorités ethniques. Objectif atteint, et même dépassé, se réjouit-elle par communiqué. La proportion de femmes devrait donc passer à 33 % (contre 25 % en 2015). “Sept des 17 catégories professionnelles représentées aux Oscars ont cette année recruté davantage de femmes que d’hommes”, souligne le Hollywood Reporter. Le tout à condition que tous acceptent la proposition d’y participer, ce qui est presque toujours le cas.

Depuis 2015, le nombre de membres issus de minorités ethniques a également augmenté de 19 %. Parmi les nouveaux membres figurent notamment le réalisateur français Ladj Ly (Les Misérables), les comédiennes Awkwafina (Crazy Rich Asians), Cynthia Erivo (Harriet) ainsi que Yalitza Aparicio, autochtone mexicaine révélée dans Roma, qui lui avait valu de concourir pour un oscar de la meilleure actrice.

Margaux Otter