logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

L’Allemagne envisage d'accueillir un sommet sur la Libye dimanche

Alors qu’un cessez-le-feu est toujours actif entre les différents partis en Libye, l’Allemagne souhaiterait organiser ce dimanche un sommet consacré à la situation. Une date toute choisie, d’autant que Recep Tayyip Erdogan sera présent dans la capitale allemande.

Les ministres des affaires étrangères européens, à côté de Josep Borell à gauche, le chef de la diplomatie européenne (Photo d’Illustration). | AFP

L’Allemagne souhaite organiser dimanche à Berlin un sommet consacré à la situation en Libye, rapporte Reuters.

Recep Tayyip Erdogan, le président turc, sera présent à cette date dans la capitale allemande, ont dit les autorités d’Ankara sans fournir davantage de détails.

Les deux principaux protagonistes du conflit libyen doivent se retrouver ce lundi à Moscou pour des pourparlers de paix au lendemain de l’entrée en vigueur d’un fragile cessez-le-feu qui a permis de réduire l’intensité des combats entre les deux camps.

La France veut un cessez-le-feu « crédible, durable et vérifiable »

De son côté, la France, par la voix d’Emmanuel Macron insiste sur la nécessité que le cessez-le-feu entre les parties en Libye soit « crédible, durable et vérifiable », envisageait également de trouver une date, d’ici la fin du mois, sur une éventuelle conférence regroupant sous l’égide de l’ONU au moins dix pays (les cinq membres du Conseil de sécurité (l’Allemagne, la Turquie, l’Italie, l’Égypte et les Émirats arabes unis).

Le maréchal Haftar, qui contrôle l’est de la Libye, a lancé en avril dernier une offensive contre la capitale, tenue par les forces loyales au gouvernement d’entente nationale (GEN) reconnu par la communauté internationale.

La Turquie, qui soutient le GEN, et la Russie, qui a des mercenaires déployés au côté des forces pro-Haftar, ont appelé la semaine dernière à ce cessez-le-feu, dernière tentative internationale en date pour mettre un terme à neuf mois d’affrontements.

L’Allemagne envisage d'accueillir un sommet sur la Libye dimancheOuest-France.fr
Themes
ICO