France

La chaîne M6 interdite en Algérie après la diffusion d’un documentaire

Le reportage, présenté dans l’émission « Enquête exclusive », est accusé par les autorités algériennes de « porter un regard biaisé » sur le mouvement de contestation qui a secoué le pays.

Le Monde avec AFP

Temps de Lecture 2 min.

Le ministère algérien de la communication a décidé, lundi 21 septembre, de « ne plus autoriser » la chaîne de télévision privée française M6 à opérer en Algérie, au lendemain de la diffusion d’un documentaire sur le mouvement de protestation populaire « Hirak » dans ce pays.

Dans un communiqué, le ministère de la communication accuse ce documentaire – intitulé L’Algérie, le pays de toutes les révoltes – de « porter un regard biaisé sur le Hirak » et d’avoir été réalisé par une équipe munie d’une « fausse autorisation de tournage ». « Ce précédent nous conduit à décider de ne plus autoriser M6 à opérer en Algérie, sous quelque forme que ce soit », affirme le ministère.

Présenté dans le cadre de l’émission « Enquête exclusive », ce reportage de 75 minutes – filmé par moments avec des « caméras discrètes » – expose des témoignages de trois jeunes Algériens sur l’avenir de leur pays, en proie à un soulèvement inédit depuis février 2019. La crise sanitaire a entraîné la suspension des marches du « Hirak » à la mi-mars.

Lire aussi

Le ministère de la communication fustige des « témoignages insipides », des « clichés les plus réducteurs » et « une somme d’anecdotes sans profondeur ». L’une des protagonistes de l’enquête, Noor, une YouTubeuse connue en Algérie, a expliqué lundi sur les réseaux sociaux qu’elle regrettait avoir participé au documentaire et a déploré « le manque de professionnalisme » de la chaîne française.

Fausse autorisation de tournage

Selon le communiqué algérien, « une journaliste franco-algérienne a assuré la réalisation du film, avec l’aide d’un fixeur algérien, munis d’une fausse autorisation de tournage », une infraction « au demeurant sévèrement sanctionnée ». Le ministère promet d’engager des poursuites contre les auteurs du reportage pour « faux en écriture authentique ou publique ».

Il « n’est pas fortuit que ces médias, outillés pour exécuter un agenda visant à ternir l’image de l’Algérie et à fissurer la confiance indéfectible établie entre le peuple algérien et ses institutions, agissent de concert et à différents niveaux et supports », estime-t-il.

Selon le ministère, M6 avait introduit, le 6 mars 2020, une demande d’accréditation de presse pour les membres de l’équipe de l’émission « Enquête exclusive », en vue du tournage d’un documentaire sur « la valorisation de l’essor économique et touristique de la ville d’Oran, ainsi que le multiculturalisme qui fait la richesse de notre pays ». Demande qui a reçu une suite défavorable des services des ministères de la communication et des affaires étrangères, précise-t-il.

La diffusion en mai dernier par la chaîne publique France 5 d’un autre documentaire sur la jeunesse algérienne et le « Hirak » – Algérie mon amour, du journaliste et réalisateur français d’origine algérienne Mustapha Kessous − avait déclenché une crise diplomatique entre Alger et Paris.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi

Le Monde avec AFP

Contribuer

Services

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Football news:

Müller dispute son 545e match pour le Bayern. Plus que deux joueurs depuis 1965
Manuel Pellegrini: le Real a marqué 96 points et marqué 102 buts avec moi, bien que Ronaldo ait manqué 3 mois
La Juventus et Barcelone ont remporté les premiers matches du groupe. Qui va gagner à Turin?
Andrea Pirlo: Il faut attendre le test de Ronaldo. Je pense que nous saurons aujourd'hui s'il jouera
Danilo sur le match contre Barcelone: la Juventus est sur la bonne voie
Ozil a fourni à 1400 écoliers des repas gratuits en soutenant Rashford
Dimitri sennikov: le Lokomotiv aura l'occasion de marquer contre le Bayern. Sa défense n'est pas parfaite