France

La famille Pastor, une dynastie de richissimes propriétaires qui ont façonné Monaco

Dix personnes comparaissent ce lundi dans l'affaire de l'assassinat d'Hélène Pastor et de son chauffeur, le 6 mai 2014, à la sortie d'un hôpital niçois. Le Polonais Wojciech Janowski, gendre de la riche héritière, est le présumé commanditaire de ce crime. Homme d'affaires véreux, il aurait motivé son acte par l'argent. Il se serait aussi servi de sa compagne Sylvia à plusieurs reprises, laquelle lui versait la majeure partie des 500.000 euros mensuels alloués par sa mère.

En trois générations, les Pastor ont accumulé une fortune considérable à Monaco. La valeur exacte de ce patrimoine, divisé en trois branches familiales, est un secret bien gardé. Il se chiffrerait, selon différentes sources, à plusieurs dizaines de milliards d'euros. La famille posséderait au moins 3000 appartements, soit 15% du parc immobilier monégasque. Le Figaro revient sur l'histoire de ces puissants du Rocher.

» LIRE AUSSI - L'affaire Hélène Pastor en six questions

La saga démarre en 1880 par l'arrivée d'une famille d'Italiens pauvres à Monaco. Giovanni Battista Pastor, ou Jean-Baptiste Pastor, orphelin de père, devient mineur à treize ans. L'adolescent, originaire de Ligurie, trouve rapidement du travail comme tailleur de pierres et participe à la construction de l'église Saint-Charles, dans le quartier de Monte-Carlo. Petit à petit, l'entrepreneur s'implique dans différents projets immobiliers publics du Rocher, comme le musée océanographique. En 1920, il crée sa propre société, J.B. Pastor & Fils. En 1936, le prince Louis II, de la famille Grimaldi, le missionne pour réaliser le premier stade de football de la principauté, pour lequel il fait venir des pelles mécaniques des États-Unis. Ce contrat signe le point de départ d'une association fructueuse entre les deux familles. Pendant la seconde Guerre mondiale, Jean-Baptiste Pastor sera par exemple chargé de réaliser plusieurs infrastructures publiques, comme le chantier d'adduction d'eau.

La fortune des Pastor s'envole grâce à des revenus locatifs de plus en plus importants et le respect d'une règle fondamentale : ne jamais vendre leurs propriétés

Après la guerre, Gildo, fils unique de Jean-Baptiste, reprend les affaires familiales. En 1958, il décroche le marché de mise en souterrain de la voie ferrée, afin de permettre aux riverains un accès direct à la mer. L'entrepreneur avait en amont acheté à bas prix l'essentiel des terrains du front de mer du Larvotto, libérés par cet enfouissement. Le prince Rainier III approuve son projet d'y implanter des appartements chics, avec vue sur le port de Monte-Carlo. Le lieu devient rapidement prisé par les riches, attirés par les faibles taxes et le style de vie de la Côte d'Azur. Beach Plaza, Estoril, Bahia, Emilie Palace: tous sont l'œuvre de Gildo Pastor. Sa fortune s'envole grâce à des revenus locatifs de plus en plus importants et le respect d'une règle fondamentale: ne jamais vendre, sachant que Monaco se concentre sur seulement deux kilomètres carrés.

» LIRE AUSSI - Affaire Hélène Pastor: que s'est-il passé le 6 mai 2014?

Victor Pastor est décédé en 2002, mais ses enfants, Jean-Victor et Patrice, continuent de faire prospérer l'empire familial.

À la mort de Gildo en 1990, ses trois enfants Victor, Hélène et Michel, se partagent 500.000 mètres carrés d'appartements, d'une valeur d'environ dix-neuf milliards d'euros. Victor hérite de l'Estoril, un immense immeuble sur le Larvotto. Connu pour avoir fondé l'entreprise immobilière Group Pastor, l'aîné de la fratrie a également réalisé le Sporting d'été, un complexe de spectacles, concerts et loisirs, en 1974. Le journal d'économie suisse Bilan qualifiait cette construction de «véritable tour de force», avec son «incroyable système de toit», une «prouesse technique pour l'époque», dans une enquête de 2014. Victor Pastor est décédé en 2002, mais ses enfants, Jean-Victor et Patrice, continuent de faire prospérer l'empire familial. Le premier s'est diversifié dans la restauration et les assurances, tandis que le second dirige les 350 salariés de l'entreprise J.B. Pastor & Fils. Il privilégie avant tout le grand luxe, avec des bâtiments comme le Simona ou le Quai Kennedy.

Le plus jeune fils de Gildo Pastor, Michel, est sans aucun doute le plus connu de la lignée. Au décès de son père, il a hérité de la résidence Europa, ainsi que du Centre immobilier Pastor, chargé de la gestion locative et de la rénovation du parc familial. Mais le promoteur s'est aussi diversifié dans l'édition en devenant le responsable de la société Edimo (Théâtre magazine) ou en rachetant les épiceries de luxe Hédiard. Il a également présidé l'AS Monaco pendant quatre ans et étendu ses activités immobilières à toute la côte d'Azur. Grand collectionneur d'art, il a acquis des parts dans la maison de vente aux enchères Artcurial. Décédé en février 2014 des suites d'une longue maladie, à 70 ans, il est le père de cinq enfants: Fabrice, Delphine, Alexandra, Emilie-Sophie et Jean-Baptiste. Alexandra Pastor s'est mariée avec le chanteur David Hallyday en 2005. Jean-Baptiste est lui marié avec la fille de Paolo Marzocco, un promoteur italien à l'origine de la tour Odéon, la plus haute de la principauté.

Alexandra Pastor et David Hallyday à Roland-Garros, en 2007.
Alexandra Pastor et David Hallyday à Roland-Garros, en 2007. FRANCOIS GUILLOT/AFP

» LIRE AUSSI - Assassinat d'Hélène Pastor: le gendre revient sur ses aveux

Quant à Hélène Pastor, elle était l'une des plus discrètes de la famille. Quand son père, Gildo, est mort, elle a hérité d'un large parc d'immeubles de grand standing dont la plupart se situent sur l'avenue Princesse-Grace, avec vue sur la mer. Elle les gérait via sa propre société, Hélène Pastor-pallanca, du nom de son deuxième mari, Claude Pallanca. Sa fortune, évaluée à plus de 12 milliards d'euros, a été léguée à ses deux enfants, Sylvia et Gildo. Ce dernier d'abord été pilote automobile et a battu le record de vitesse sur glace en 1995. Il a ensuite dirigé Venturi automobile, le constructeur français de voitures de prestiges. En 2014, il a lancé sa propre écurie de Formule électrique, aux côtés de Leonardo di Caprio. Gildo a en outre racheté le constructeur de motos Voxan, et a été le propriétaire d'une brasserie et d'une station de radio. Victime d'un accident vasculaire cérébral le 6 mai 2014, sa mère était venue lui rendre visite à l'hôpital de Nice. En sortant de l'établissement, elle a été criblée de balles.

Football news:

Zinedine Zidane: ce que courtois fait à chaque match est phénoménal
Les fans de Tottenham lanceront l'avion avec la bannière de Levi, à la sortie du match contre Arsenal
Zinedine Zidane: j'aimerais que le VAR ne soit pas utilisé
Tottenham-Arsenal. Qui va gagner: Mourinho ou Arteta?
Zinédine Zidane: Si l'arbitre met un penalty, c'est un penalty
Varane sur la critique du VAR: le Real ne fait pas attention aux conversations en dehors de l'équipe
Le Real doit marquer 5 points en 3 tours pour gagner la Liga