France

«Le gouvernement ne compte pas faire baisser la dette avant 2025… C’est beaucoup trop tard»

Réservé aux abonnés

EXCLUSIF - Face à l’urgence de la crise sanitaire, la France plonge plus que jamais dans la spirale de l’endettement. Un piège que dénonce Agnès Verdier-Molinié, la directrice de la Fondation iFRAP, dans un essai dont Le Figaro Magazine publie des extraits.

«Les politiques n’ont visiblement pastellement envie de regarder les enjeux en face», déplore Agnès Verdier-Molinié, la directrice de la Fondation iFRAP. Eric Garault

Extraits choisis par Ghislain de Montalembert

Du cash frais pour continuer à tourner. 2020: la méga-salle de shoot pour financer la France injecte 1 milliard par jour. Les Français ont le droit de connaître la vérité. Notre avenir ne tient qu’à un fil: le professionnalisme d’une petite agence de l’État, l’Agence France Trésor. Une quarantaine de personnes dans un open space. Des agents sous contrat qui pourraient tout aussi bien bosser pour des banques ou en salle de marchés. Ce sont nos mercenaires de la dette.

Leur agenda est millimétré: 22 fois par an ils placent de la dette à moyen et long terme, on dit dans le jargon les OAT. Pour la dette à 8 ans et plus? C’est le premier jeudi du mois à 10 h 50. Pour la dette entre 2 et 8 ans? C’est le troisième jeudi du mois à 10 h 50. Et pour la dette à court terme de 13, 26 et 52 semaines? Alors là, c’est le lundi avec paiement le mercredi. On appelle ça les BTF. Leur spécificité est que très vite il faudra les rembourser, mais justement à cause

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

«Le gouvernement ne compte pas faire baisser la dette avant 2025… C’est beaucoup trop tard»

S'ABONNER S'abonner

Football news:

Werner à propos de Chelsea: La période où je n'ai pas marqué a été la pire de ma carrière
Ole-Gunnar sulscher: Vous êtes au mauvais endroit si vous êtes à Manchester United et aimez perdre. Je suis peut-être le pire perdant du Club
Les masques du Barça sont reconnus comme les meilleurs en Espagne. Efficacité-94%
L'entraîneur-chef de Liverpool, Jürgen Klopp, a déclaré qu'il envisageait d'utiliser les défenseurs extrêmes Trent Alexander-Arnold et Andy Robertson au centre de la défense, où les Reds manquaient d'interprètes en raison de blessures
Inzaghi 0-2 contre Bologne: la Lazio doit réagir différemment à un but manqué après un penalty inédit
Tuchel a admis que le PSG essayait de signer Bruna: lutté Dur pour l'obtenir
Ex-arbitre Andujar Oliver: Messi ne méritait pas le deuxième jaune pour son combat contre Kunde. Le premier était déjà excessif