France

Le LOU s’impose sur le fil face au Stade Français

 Le LOU est décidément la bête noire du Stade Français. Nonobstant tous les tourments qui l’assaillent ces derniers temps, un repos forcé de trois semaines, des entraînements collectifs réduits à leur plus simple expression, sans oublier le forfait de dernière minute d’Ivaldi, les coéquipiers de Lambey ont réussi à trouver au plus profond d’eux-mêmes les ressources nécessaires pour battre le club parisien pour la septième fois d’affilée sur le fil (20-19).

La première mi-temps fut à l’avantage du Stade Français, dont le jeu au pied d’occupation parvint à maintenir sous pression le LOU. Plus entreprenants et maîtres de leur jeu, les Parisiens furent récompensés de leurs efforts par un essai de l’arrière Hamdaouï à la conclusion d’un beau mouvement. En manque de repères dans le jeu offensif, à cause sans doute de ces trois dernières semaines sans véritable entraînement collectif, les Lyonnais parvinrent toutefois à ne pas être décrochés au score à la pause (13-9) grâce à leur supériorité en mêlée et à la botte de Doussain, auteur de trois pénalités.

Le LOU reprit la deuxième mi-temps tambour battant. Ses attaquants franchirent à plusieurs reprises, mais ils manquèrent de lucidité et d’application dans la zone de marque, où les Parisiens récupérèrent plusieurs ballons au sol. Deux pénalités de Doussain lui permirent toutefois de reprendre l’avantage (15-13). Il fut de courte durée puisque Segonds ajusta un drop et une pénalité dans la foulée (15-19).

Mais le LOU ne baissa pas la tête. Il relança tous les ballons, et sur une superbe action d’ensemble, partie du camp lyonnais, Bamba parvint à marquer en bout de ligne à cinq minutes de la fin (20-19). Cachant le ballon jusqu’à la fin, les coéquipiers de Lambey parvinrent à gagner ce petit point d’avance qui lui permet de remonter dans le Top 6.

Feuille de match

Au Matmut Stadium de Gerland : LOU bat Stade Français 20-19 (mi-temps 9-13).

Temps froid, huis clos. Arbitre : Thomas Charabas.

Les points pour le LOU.- 1 essai Bamba (75), 5 pénalités Doussain (9, 17, 24, 52, 59).

Pour le Stade Français.- 1 essai Hamdaouï (19), 1transformation (19), 3 pénalités (13, 29, 72) et drop (61) Segonds.

Evolution du score.- 3/0(LOU), 3/3, 6/3, 6/10, 9/10, 9/13 (mi-temps). 12/13, 15/13, 15/16, 15/19, 20/19,

Les équipes

LOU.- Chiocci (Devisme 57), Maurouard, Bamba  – Lambey, Rodda – William (Bastareaud 57), Cretin, Tulou (Goujon 66)  – Doussain, Fernandez (Wisniewski 52) – Nakaitaci, Ngatai (Dumortier 52), Regard, Arnold – Laporte.

STADE FRANÇAIS.- Mavinga (Béthune 41), Latu (Da Silva 72), Alo-Emile (Tagi 76) – De Giovanni (Azagoh 65), Gabrillagues – Burban, Grobler (Maestri 48, puis Grobler 68), Godener (De Giovanni 68) – Hall (Coville ), Segonds – Etien, Arraté, Fickou, Veainu – Hamdaouï.

Football news:

Ole-Gunnar sulscher: je n'ai jamais eu de problème avec Pogba. Il est Franc et honnête avec moi
Klopp à propos de 0-1 avec Burnley: si nous gagnions en jouant mal, tout le monde dirait: ils ont encore un résultat. Cela ne nous aiderait pas
Ramos est le défenseur le plus performant entre 2011 et 2020. Il compte 89 buts (IFFHS)
Frank Lampard: Chelsea a perdu quelques bases. Notre caractère est resté le même, il nous a gagné des matches
Covid à Rome: 2 employés du Club sont tombés malades. L'examen médical d'El Shaarawy a été reporté
Klopp sur l'avenir de Salah: je ne pense pas que cela gâcherait la saison. Une chose normale pour le monde du football
Sulscher à propos de Van de Beke: je ne dirais pas qu'il est heureux. Il y a des joueurs qui sont vraiment bons à sa position