France

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

Retrouvez les "lectures d'été" de Culture-Tops, les meilleures chroniques essais, romans et bandes dessinées des 10 derniers mois. Aujourd'hui, retrouvez "Lumière noire" de Lisa Gardner.

"Lumière noire" de Lisa Gardner

Editions Albin Michel - 503 pages

RECOMMANDATION
Excellent

THEME
A la sortie d'un bar, une jeune femme est kidnappée. Elle va vivre un enfer durant 472 jours, dans le noir le plus total, enfermée dans un cercueil, mais animée d'un instinct de survie phénoménal. Elle en sort miraculeusement, se lance à l'assaut des prédateurs et se fait kidnapper une nouvelle fois avec des chances de survie encore plus infimes que la première. Comment va-t-elle s'en sortir ?

POINTS FORTS
- Le sujet, atypique en diable, avec cette histoire de cercueil qui fait froid dans le dos, est remarquable tant par son originalité que par son traitement : c'est déjà inhumain de se faire kidnapper une fois et dans des conditions pareilles mais se faire kidnapper une seconde fois peu de temps après sa libération, la rebelotte est saumâtre d'autant que là aussi, la jeune fille va se retrouver dans le noir le plus épais

- La bascule permanente de la captive entre haine et syndrome de Stockholm envers son bourreau est ténue mais l'oscillation est compréhensive de la part de l'héroïne : il faut bien qu'elle se raccroche à quelqu'un...

- L'étude psychologique des comportements est extrêmement fouillée, qu'il s'agisse de la jeune fille et de son tortionnaire ou des différents impétrants qui les recherchent ; les luttes intestines entre police et FBI prouvent ici les dangers qu'elles entraînent lors de la résolution d'une affaire

- Le caractère épatant de la mère de la kidnappée, une battante au plus haut degré, qui fait des gâteaux et des cookies à tout va pour calmer ses angoisses

POINTS FAIBLES
On tue pas mal dans cet ouvrage mais le hic est que ces morts n'ont pas eu le temps de nous livrer les explications de leurs comportements de dingues, c'est frustrant...

EN DEUX MOTS
Ce roman est un hymne à l'instinct absolu de survie, tout ce que l'être humain est capable d'accepter et de réaliser pour tenir. Nous sommes dans un contexte très noir, au delà du supportable, mais le corps humain est une formidable machine de guerre et, combiné à un mental à tout épreuve, finit par trouver une issue à une situation considérée comme perdue d'avance.

Se mêlent à cela les problèmes personnels des différents équipiers chargés de l'affaire, ce qui, comparativement aux scènes avec les kidnappeurs, nous rapproche d'une normalité bienvenue, de temps en temps, et fait retomber la pression.

L'AUTEUR
Lisa Gardner (née en1956 dans l'Oregon, USA) est un auteur de romans policiers et de thrillers renommé depuis de nombreuses années. Pratiquement tous ses livres sont des succès: "Jusqu'à ce que la mort les sépare", "Disparue", "La vengeance aux yeux noirs", "La fille cachée", "Preuves d'amour".

Elle a le chic pour trouver des sujets originaux à chaque roman et ses deux derniers ouvrages, "La famille parfaite" et "Le saut de l'ange", en sont la preuve. Ses analyses psychologiques, tant des personnages que des situations inextricables dans lesquelles ils ont le don de se mettre, apportent une grande richesse à ses récits.

En France, Lisa Gardner a obtenu le Grand prix des lectrices de Elle Policier en 2011 pour "La maison d'à côté".

Elle a également publié d'autres romans policiers aux Etats-Unis sous le pseudonyme d'Alicia Scott.

Football news:

Il est temps d'apprendre les noms des nouveaux héros du Borussia. Maintenant, les garçons de 17 ans y font des buts
Paulo Fonseca: il est Important de ramener Smalling à Roma. Nous n'avons que 3 défenseurs centraux
2-1 contre West Ham: Arsenal s'est compliqué la vie avec des pertes, mais il s'est battu et a cru à la victoire
Havebeck Palace Townsend: pourrait battre Manchester United et avec plus de différence. Nous avons eu des moments
Philippe Coutinho: je suis motivé et je veux travailler dur pour que tout se passe bien sur le terrain
Torres à propos de Chelsea: il Pensait pouvoir rester le meilleur joueur, mais il était instable. Bien qu'il y ait eu assez de succès
Neville sur le penalty de Manchester United: une honte absolue