logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Ligue 1 : Paris domine Lille sans forcer (2-0)

Le club de la capitale prend provisoirement onze points d’avance sur son dauphin, Marseille, après son succès vendredi soir face à Lille (2-0) en ouverture de la 14e journée de championnat. Autres points positifs de la soirée : Neymar a rejoué, Mbappé aussi.
Photo Franck FIFE / AFP
Photo Franck FIFE / AFP

On avait laissé le PSG emprunté, brouillon, voire même décevant après sa victoire étriquée à Brest (2-1), qui suivait un succès heureux contre Bruges et une défaite surprise à Dijon. Il faut croire que la trêve internationale a permis à l’effectif de Thomas Tuchel de s’aérer l’esprit pour revenir à un niveau plus en phase avec ses standards.

Avec un groupe presque au complet - seuls Verratti, suspendu, et Herrera, blessé, manquaient à l’appel - le champion de France a semblé renouer avec ses automatismes sur la pelouse du Parc des Princes, vendredi soir contre Lille dans un duel «européen».

Icardi-Di Maria, le duo en forme

Si l’équipe de Christophe Galtier, incapable de gagner à l’extérieur cette saison et privée de son buteur Victor Osimhen (7 réalisations), n’espérait sans doute pas grand chose de ce déplacement dans la capitale, elle a surtout été dominée par une formation parisienne bien supérieure dans tous les compartiments du jeu.

Dans le sillage de Neymar, apparu très en jambes pour son retour après un mois d’absence, mais aussi Draxler, Paris a rapidement pris l’ascendant. Si Xeka a allumé la première mèche, permettant à Navas de se chauffer les gants (2e), l’inévitable Icardi a fait parler son sens du but pour exploiter au mieux un centre au second poteau d’Idrissa Gueye (1-0, 17e).

L’autre homme fort du PSG depuis le début de saison, Angel Di Maria, a ensuite mis son équipe à l’abri à la demi-heure de jeu profitant d’une offrande de Draxler pour ajuster Maignan d’un petit piqué (2-0, 31e). Les deux Argentins buteurs, voilà pour les choses qui n’ont pas changé durant la fenêtre internationale.

Idéal avant Madrid

Fort de cet avantage de deux buts, Paris s’est contenté de gérer ensuite, essayant de placer quelques banderilles pour enfoncer le clou, Draxler, Mbappé ou Icardi ont tous buté sur Maignan. Peu importe, les Parisiens n’ont pas eu besoin de puiser dans leurs réserves pour ajouter trois points à leur compteur.

Une bonne nouvelle avant d’aller défier le Real Madrid, mardi à Santiago Bernabeu en Ligue des champions. Les Lillois, eux, devront digérer cette défaite avant de recevoir l’Ajax mercredi, avec l’unique objectif de gagner leur premier match en C1.

Themes
ICO