Des milliers de manifestants sont attendus ce samedi en France contre la proposition de loi "sécurité globale" et sa mesure phare, qui prévoit de restreindre la possibilité de filmer les forces de l’ordre, alors que l’opposition au texte est désormais exacerbée par une série d’affaires de violences policières.

|

14h50 : Près de 3 000 personnes à Strasbourg

Le manifestation est partie de la place de la République et le cortège s'étoffe de près de 3 000 manifestants rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace.

14h40 : A Paris, le cortège s'est élancé

 Le cortège parisien est parti de la place de la République pour rejoindre la place Bastille.

Au départ de la marche, Jean-Luc Mélenchon a réclamé une "refonte" de la police et une nouvelle fois le départ du préfet de police Didier Lallement.

14h30 : A Lyon, la place des Terreaux noire de monde

De nombreux manifestants sont mobilisés à Lyon où un important dispositif de forces de l'ordre est déployé comme l'indique Le Progrès.

Nouvelle mobilisation contre la loi "sécurité globale"

De nouvelles manifestations se déroulent ce samedi en France contre la proposition de loi "sécurité globale" et sa mesure phare, qui prévoit de restreindre la possibilité de filmer les forces de l’ordre, alors que l’opposition au texte est désormais exacerbée par une série d’affaires de violences policières.

Paris, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Marseille, Grenoble, Clermont-Ferrand, Caen...

De multiples rassemblements sont prévus un peu partout dans l’Hexagone, contre ce texte jugé attentatoire à "la liberté d’expression" et à "l’Etat de droit" par ses opposants.

Dès vendredi soir, plusieurs milliers de manifestants ont défilé à Nantes.

Samedi dernier, la mobilisation avait rassemblé environ 22 000 personnes sur l’ensemble du territoire, selon les autorités. Depuis, la controverse autour de ce texte, vivement dénoncé par les journalistes et les défenseurs des libertés publiques, s’est encore renforcée.

14h22 : Etudiants, retraités, familles à Montpellier

Etudiants, retraités, familles : entre 3 800 selon la préfecture et 5 000 personnes selon les organisateurs ont défilé samedi à Montpellier pour "défendre la démocratie" et demander le retrait de la proposition de loi dite de "sécurité globale".

14h15 : Près de 1000 personnes à Lille

"Liberté, égalité, filmez !": entre 1 000 et 1 500 personnes se sont rassemblées samedi matin à Lille pour le retrait de la loi "sécurité globale", selon les organisateurs et un comptage de l’AFP, la préfecture dénombrant 400 manifestants.