France

Loi « sécurité globale » : suivez en direct les manifestations en France

Des rassemblements ont lieu samedi dans plus de soixante-dix villes, selon le collectif « Stop loi sécurité globale », qui réclame le retrait des articles 21, 22 et 24 de la proposition de loi votée à l’Assemblée mardi.

  • Paris, mais aussi Bordeaux, Lille, Lyon, Reims, Rouen, Brest, Toulouse… Après les manifestations de la semaine dernière, de nouveaux rassemblements et « marches des libertés » sont programmées samedi 28 novembre un peu partout en France contre la proposition de loi « sécurité globale ». En tout, plus de soixante-dix villes sont concernées, selon le collectif « Stop loi sécurité globale », composé de syndicats de journalistes, d’ONG de défense des droits de l’homme et d’associations.
  • La proposition de loi a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale mardi 24 novembre. Mais ses opposants réclament le retrait des articles 21, 22, « qui organisent une surveillance de masse », ainsi que de l’article 24, qui prévoit de pénaliser la diffusion « malveillante » de l’image des policiers.
  • A Paris, la manifestation aura lieu à partir de 14 heures, entre la place de la République et la place de la Bastille. Un temps cantonnée à un simple rassemblement place de la République par la Préfecture de police, qui arguait du contexte sanitaire, elle a finalement été autorisée par le tribunal administratif. Selon les informations du Monde, une centaine d’élus de Paris et d’Ile-de-France seront présents samedi « pour regarder, pour témoigner, si des violences devaient avoir lieu ».
  • Les rassemblements de ce samedi interviennent en effet dans un contexte tendu, après la diffusion jeudi par le média Loopsider d’images de violences policières à l’encontre d’un producteur de musique, Michel Zecler. Trois jours plus tôt, ce sont les images violentes de l’évacuation d’un camp de migrants, place de la République, qui avaient choqué l’opinion.
  • La polémique ébranle l’exécutif, à tel point que Matignon s’est résolu à annoncer une nouvelle réécriture par une « commission » indépendante… avant de rétropédaler face à l’ire des parlementaires et de la majorité, à qui Jean Castex a dû assurer qu’ils auraient le dernier mot.

Pour approfondir :

Qui anime ce live ? A Paris, nos journalistes Cécile Bouanchaud, Pierre Bouvier, Lucie Soullier, Agnès Dherbeys et Arthur Carpentier, ainsi que nos correspondants à Lille, Bordeaux, Lyon et Strasbourg, Laurie Moniez, Claire Mayer, Richard Schittly, Richard Schittly et Stéphanie Wenger, accompagnés des photographes Aimée Thirion et Hugo Ribes. Depuis la rédaction du Monde, nos journalistes Aurélie Collas et Charlotte Herzog vous relaient les dernières informations et répondent à vos questions.

Voir la nouvelle actualité Le Monde Sur lemonde.fr
La controverse autour de la proposition de loi relative à la sécurité globale et le tabassage d’un producteur noir par des policiers à Paris créent une fronde inédite dans la majorité. Les relations se tendent entre l’Elysée et le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin. Retrouvez ici l'analyse politique de nos journalistes Alexandre Lemarié et Olivier Faye. 
Le Monde Sur lemonde.fr

Rémy Buisine, Taha Bouhafs, Gaspard Glanz... Ils sont quelques-uns, parmi les journalistes, qui sont arrivés au journalisme par l’observation des mouvements sociaux. Souvent à l’origine d’images ou d’enquêtes qui ont révélé les violences policières, ces reporters assidus aux manifestations sont parfois assimilés à des militants. Retrouvez ici l'article de notre journaliste Aude Dassonville.
 

Le Monde Sur lemonde.fr
Depuis la généralisation des smartphones et des réseaux sociaux, filmer et diffuser les incidents avec la police sont devenus une pratique journalistique courante que la police ne cesse de chercher à entraver. Vous pouvez lire l'analyse de notre journaliste, Cécile Bouanchaud, pour comprendre le contexte et les enjeux. 
Le Monde Sur lemonde.fr

Paris, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Marseille, Grenoble, Clermont-Ferrand, Caen… Des "marches des libertés" sont prévues ce samedi dans plus de soixante-dix villes, selon le collectif Stop loi sécurité globale. La manifestation prévue à Paris, qui avait d'abord été interdite par la Préfecture de police, qui préconisait un rassemblement, pourra finalement bien se tenir après une décision du tribunal administratif vendredi. La proposition de loi, adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale mardi 24 novembre, suscite une importante mobilisation, notamment chez les journalistes. Ses opposants dénoncent un texte "liberticide".
 

Le Monde

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à la mobilisation contre la proposition de loi "sécurité globale". 
 

Après des manifestations samedi 21 novembre, de nouvelles "marches des libertés" sont organisées dans plus de soixante-dix villes en France, ainsi que devant les ambassades de France à La Haye et Berlin. Nos correspondants couvriront les manifestations tout au long de l'après-midi à Paris, Lille, Lyon, Bordeaux et Strasbourg.

Le collectif Stop loi sécurité globale, composé de syndicats de journalistes, d’ONG de défense des droits de l’homme et d’associations, réclame le retrait des articles 21 et 22 de la proposition de loi, "qui organisent une surveillance de masse", ainsi que de l’article 24, qui prévoit de pénaliser la diffusion "malveillante" de l’image des policiers. Il réclame aussi le retrait du nouveau schéma national du maintien de l'ordre, qui inquiète le monde de la presse.

Services

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Football news:

Roman Abramovich: le Statut de Lampard à Chelsea reste inébranlable. Il est une figure emblématique pour le Club
Chelsea a limogé Lampard
Sergi Roberto pourrait retrouver le match avec l'Athletic le 31 janvier. Il a manqué plus de 2 mois
Giggs sur brunu et Canton: il y a des Similitudes, mais Eric a 4 sous et une coupe. C'est un indicateur
La légende de Herta Dardai reprendra le poste d'entraîneur-chef de l'équipe
Tuchel prendra la tête de Chelsea
Okko Sport montrera tous les matchs restants de la coupe d'Italie cette saison