C’est une décision juridique prise à Londres qui aura de lourdes implications financières pour Caracas. “Nicolás Maduro a échoué ce jeudi 2 juillet dans sa tentative de récupérer une quantité d’or d’une valeur de 800 millions de livres qui se trouve dans les coffres de la Banque d’Angleterre, annonce le quotidien britannique The Times. La Haute Cour de justice de Londres a en effet jugé que la Grande-Bretagne avait ‘reconnu sans équivoque’ le chef de l’opposition vénézuélienne [Juan Guaidó] comme président du pays”.

Nicolás Maduro ne devrait donc pas récupérer les 400 000 lingots d’or qui, selon les informations de The Guardian, se trouvent dans les caisses de la Banque d’Angleterre.

Il y a une semaine déjà, le quotidien de centre gauche détaillait les contours de cette affaire qui concerne Londres et Caracas.

Le gouvernement de gauche de Nicolás Maduro affirme que les lingots sont ‘retenus en otage’ par l’exécutif britannique dans le but de satisfaire les États-Unis. Les avocats de la Banque centrale de Maduro au

[...]