France

Mazamet. Inauguration de la passerelle de Mazamet : balade au-dessus du vide

À 70 m au-dessus de la rivière Arnette et de la départementale 54, la passerelle métallique reliant le village médiéval d'Hautpoul aux ruines de Saint-Sauveur a vu défiler plus de 1 000 visiteurs depuis son inauguration samedi. Ambiance.

Dès le début de l'après-midi, c'est une file ininterrompue de visiteurs qui est montée de Mazamet en direction d'Hautpoul. Des familles avec enfants, des jeunes, des moins jeunes : on n'a rencontré que des gens ravis par cette randonnée, enchantés par le paysage et heureux d'avoir réussi cette «traversée».

«Quand on a fait ça, on a fait quelque chose» a lancé Laurent Cabrol. Le célèbre monsieur météo, président du Sporting et pilote d'avion a été surpris par les sensations procurées : «Mes impressions… elles sont impressionnantes ! Franchement je ne m'attendais pas à autant d'émotions. Quand on est au milieu et que l'on voit ce vide, là… D'abord le spectacle est magnifique, on est pris par le paysage, par l'atmosphère. Cette montagne, parce que l'on peut appeler ça une montagne, quand on est comme ça en train de traverser un canyon, on se dit que finalement c'est une véritable émotion. Ce n'est pas de la rigolade, quand on a fait ça, on a fait quelque chose ! J'ai fait l'aller, je vais faire le retour mais j'ai les jambes qui tremblent quand même !».

Pour Évelyne et Roger : «C'est super à voir». Ils avaient le souffle un peu court en raison de la montée mais surtout en raison de l'impressionnante traversée : «C'est une très grande émotion. C'est super à voir, c'est vraiment un parcours à faire. On reviendra et on amènera du monde même. On est de Saint-Amans, on était venu quand il y avait les travaux mais on ne pensait pas que ce soit comme ça. On ne pensait même pas y passer dessus !».

«Didier Alran doit être content aujourd'hui» lance Francis Sidobre, très à l'aise sur la passerelle. Normal cet «ancien» du Club alpin connaît bien les rochers du coin : «C'est très bien mais ça bouge un peu. Avec Didier Laran je suis un des premiers qui soit allé découvrir les rochers d'en face. J'étais alors au Club Alpin avec lui. Didier nous avait dit : j'ai cette idée, il faut que ça se fasse ! Il a continué ses démarches et il a réussi. Il doit être content aujourd'hui et moi aussi !»

Danièle, Michel et Marguerite sont des habitués des randonnées dans le secteur, alors la passerelle c'est vraiment un plus pour leurs balades : «Ce parcours on le faisait à pied. On allait souvent à Saint-Sauveur et quelquefois on allait à Hautpoul. Maintenant c'est pratique et la mairie a fait un super boulot pour sécuriser les chemins. Sur la passerelle, la sensation c'est très bien mais quelqu'un l'a fait bouger et c'était plus impressionnant. Je pensais avoir le vertige mais non ça allait».

ça allait aussi pour Anthony qui a réussi à dominer son vertige. Ce supporter du CO et bien sûr du Sporting était particulièrement fier d'avoir réussi à faire le parcours : «C'est bien, c'est une belle attraction. Moi j'ai le vertige mais j'ai quand même réussi à le faire. C'est vraiment magnifique, et je vais y revenir».

La passerelle en quelques chiffres. Longueur 140 mètres, largeur : 1.20 mètres, hauteur : 70 mètres au-dessus de l'Arnette et de la RD 54.

Financement État : 116 400 €, Département 116 400 €, Région Occitanie 100 000 €, Communauté d'agglomération 116 400 €, commune de Mazamet 132 700 €. Coût total : 581 900 €,

Résistance 42 tonnes soit plus d'une centaine de sacs remplis de pierres : c'est la charge qui a été installée sur la passerelle pour tester sa résistance.

16 rotations d'hélicoptère pour amener chaque fois 850 kg de béton dans un godet de 250 litres en s'approchant au plus près de la falaise, pour sceller les seuls haubans dans la falaise.

15 tonnes : c'est le poids des éléments métalliques de la passerelle fabriqués à Mazamet par la SCOP Cabrol... et plus de 1 000 visiteurs dès le premier jour !

La passerelle reliant la colline des ruines de Saint-Sauveur au-dessus de Mazamet au village médiéval d'Hautpoul a été inaugurée ce samedi. C'est Olivier Fabre le maire de Mazamet qui a coupé le ruban accompagné par Christophe Ramond président du conseil départemental, Vincent Garel représentant Carole Delga présidente de la région Occitanie et François Proisy sous-préfet de Castres.

C'est une inauguration totalement inédite qui s'est déroulée à 70 mètres au-dessus du vide ; une première dans le grand sud. Seul un montagnard pouvait avoir eu cette idée un peu «folle» ! Didier Alran a initié et porté ce projet de passerelle depuis 2007 avec passion et ténacité, soutenu par le Club Alpin et l'Office de Tourisme de Mazamet. On a pu lire sur sa page Facebook : «La passerelle est un lien naturel entre les hommes, l'histoire et l'avenir».

La municipalité d'Olivier Fabre a repris ce projet dans son programme, convaincue que l'avenir de Mazamet passerait, en partie, par le tourisme et que la passerelle pouvait en être une magnifique vitrine. Le projet a été soutenu par un collectif d'associations et de personnalités : «C'est un formidable rebond, saisissant notre passé pour le transformer en un avenir dans le tourisme et associant nature, sport et culture». Aujourd'hui la passerelle est une réalité et le maire de Mazamet Olivier Fabre affirmait il y a quelques jours «On va se donner un peu le frisson, une sensation extraordinaire quand on sera sur la passerelle. Ce sera une attraction unique dans la région».

Football news:

Antonio conte: Je n'hésiterai pas avant de partir si Inter n'est pas satisfait de ce que je fais
Diego Godin: l'inter fera tout pour conserver la deuxième place. Maintenant, il faut réfléchir à la façon de rattraper la Juventus
Harry Maguire: Manchester United veut se battre pour les trophées
Zidane sur la victoire contre Grenade: le Real a patienté en équipe. Deux matches de plus, on n'a pas encore gagné La Liga
Le Real Madrid a remporté 11 matches avec un score minimum en Liga pour la première fois en 11 ans
Akinfenwa après la sortie de WiCOM dans le championnat: la seule personne qui peut me charger encore plus est Klopp
Ramos sur le titre: j'Espère que le Real fêtera le championnat jeudi. Tout est entre nos mains