France

Mort de Gabrielle Grandière : qu'était devenue la chanteuse de "Pirouette, Cacahuète" ?

Mort de Gabrielle Grandière : qu'était devenue la chanteuse de "Pirouette, Cacahuète" ? Gabrielle Grandière, créatrice de la célèbre comptine "Pirouette, Cacahuète", est morte mardi 25 février 2020. Elle avait 99 ans.

[Mis à jour le 27 février 2020 à 11h39] Auteure, compositrice, violoniste et écrivaine, Gabrielle Grandière a marqué des générations d'enfants et de parents avec sa célèbre comptine, "Pirouette, Cacahuète". Elle est morte à 99 ans, mardi 25 février 2020. C'est en 1953, que cette Sarthoise écrit les paroles de cette chanson pour enfants, alors qu'elle était institutrice à Alençon, en Normandie. "J'en avais un peu marre des comptines de l'époque. Alors, j'ai écrit ces couplets que mes élèves ont tout de suite repris en boucle", expliquait Gabrielle Grandière à Ouest France en 2012. Et de renchérir, cette fois au micro de France Bleu Maine : "Je trouvais que les comptines étaient cucul. Je me suis dit : 'je vais en faire une, on va bien voir'. Je l'ai écrite en un rien de temps !" Depuis les années 1950, la comptine "Pirouette, Cacahuète", est devenue l'une des chansons pour enfants françaises les plus célèbres, s'exportant même au-delà des frontières. "C'est une petite chose de rien du tout. Je ne comprends pas pourquoi elle est partie comme ça, jusqu'en Nouvelle Calédonie !", commentait l'artiste à la radio.

La comptine a également été reprise par Sylvie Vartan e, 1997, qui a ajouté deux couplets, notamment celui où il est question d'un avion à réaction (qui a rattrapé le bout du nez du facteur qui était tombé dans les escaliers en papier de la maison en carton du petit homme...). Une reprise qui avait d'ailleurs agacé Gabrielle Grandière, comme elle le confiait sur France Bleu Maine en 2012 : "Sylvie Vartan me l'a piquée ! Cette chanson est passée dans le domaine public. Lorsque je suis allée à la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique, ndlr.), j'ai dit : 'je ne m'appelle pas domaine public ! On m'a répondu que c'était trop tard'".

Originaire de la Sarthe, Gabrielle Grandière était née en 1920. Depuis, elle résidait à Ruaudin, une commune au sud-est du Mans. Après avoir écrit "Pirouette, Cacahuète", l'ancienne institutrice a écrit d'autres comptines, mais aussi plusieurs romans et une comédie musicale.