France
An article was changed on the original website

Pétrole : la production mondiale atteint des records, les prix en hausse

Des chevalets de pompage et un appareil de forage au Texas. En août, les Etats-Unis sont devenus le premier producteur mondial de pétrole.

La planète n’a jamais consommé autant de pétrole. Au mois d’août, pour la première fois, la barre des 100 millions de barils produits par jour a été franchie, selon le rapport mensuel de septembre de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Malgré les engagements de l’accord de Paris (COP21) de décembre 2015 (entré en vigueur en novembre 2016), la prise de conscience planétaire pour le climat ne semble pas atteindre le secteur des hydrocarbures.

Comment expliquer cette tendance ? Par les Etats-Unis et leur pétrole de schiste texan, tout d’abord. En août, le pays est devenu le premier producteur mondial de pétrole, devant la Russie et l’Arabie saoudite, avec 10,9 millions de barils par jour. Selon l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA), cette production devrait même dépasser les 11,5 millions de barils par jour en 2019.

En parallèle, les pays membres de l’OPEP, le cartel des exportateurs de pétrole, qui se retrouveront le 23 septembre à Alger, ont augmenté leur production ces derniers mois. Après avoir réduit leurs ventes d’hydrocarbures à l’étrangers pendant plus d’un an pour faire remonter les prix, ces pays ont recommencé à pomper avec énergie. En août, ils ont produit 32,5 millions de barils par jour, répondant ainsi à la forte demande mondiale, portée par la Chine et les pays émergents.

Même le risque de guerre commerciale entre Washington et Pékin, ou le développement rapide des voitures et des bus électriques en Chine, n’ont pas pesé sur la consommation de pétrole. « Dans les pays émergents, la voiture reste le marqueur de l’accession à la classe moyenne et la demande va continuer à progresser », analyse Denis Florin de Lavoisier Conseil.

Exportations iraniennes en chute libre

En principe, cette offre abondante et cette forte demande devraient aboutir à un point d’équilibre du marché. Mais la hausse des cours ne connaît pas de répit. Après être redescendu pendant l’été autour de 70 dollars, le baril...

Football news:

La Juventus et Manchester City sont les leaders dans la lutte pour Adam Traoré
Pep Guardiola: je Veux que Messi reste à Barcelone
Kike Setien: Bien sûr, nous pouvons gagner le championnat. Les faits et les Mathématiques en parlent
Bartomeu à propos de Messi: Nous avons l'obligation de prolonger le contrat. Leo m'a dit qu'il voulait terminer sa carrière au Barça
Chelsea est prêt à payer 8 millions d'euros par an à Havertz et va bientôt entamer des négociations avec le Bayer
Showsport-sur la crise à Barcelone: Bartomeu a piégé Settien, les sénateurs vedettes imposent des tactiques aux entraîneurs
Président du Barça: le VAR est injustement utilisé. Après le redémarrage, il existe des solutions qui aident les uns et nuisent aux autres