France

Piqûre de rappel pour le Racing

En supériorité numérique durant toute la 2e période, les Strasbourgeois, menés 3-0 à la pause ce samedi après-midi à Molsheim par le voisin messin, n’ont pu éviter leur premier revers (2-3) pour leur dernier galop d’essai avant l’ouverture de la saison de Ligue 1 le dimanche 23 août (15h) à Lorient.

Les Strasbourgeois avaient remporté leurs trois premiers matches amicaux : 1-0 contre Nîmes le 24 juillet, 2-1 face à Montpellier le 28 et 3-0 devant Dijon le 11 août. Les hommes d’un Thierry Laurey toujours privé de 13 éléments pour cause de blessures et de Covid-19 n’ont pu éviter de clore leur campagne de préparation estivale par un revers face au voisin et rival Metz ce samedi après-midi à Molsheim (2-3).

Leurs errements défensifs en première période les ont plombés. Le buteur mosellan Ibrahima Niane en a profité pour s’offrir un doublé, d’abord en partant dans le dos de l’arrière-garde bas-rhinoise pour tromper Kawashima en deux temps (21e), ensuite en transformant du plat du pied droit un penalty accordé à son équipe par Frank Schneider pour une intervention dans la surface de Simakan sur Udol que l’arbitre alsacien avait jugée illicite (34e). Puis Boulaya s’en est à son tour régalé en scotchant le portier nippon sur ses appuis d’un magistral coup franc du droit plein axe au-dessus du mur, après une inutile faute des Bleus aux abords des 16m (40e).

Deux équipes très nerveuses

Ce premier acte a aussi été marqué par une toute aussi inutile tension entre les deux équipes, avec des échanges d’amabilité guère exemplaires et une nervosité illustrée par l’expulsion du Messin Vincent Pajot, coupable d’une rugueuse intervention sur Simakan juste avant le repos (44e).

A onze contre dix, le Racing a logiquement maîtrisé le second acte et tout aussi logiquement réduit le score par l’inévitable Idriss Saadi, auteur, d’une tête sur un centre de Prcic, de son 3e but lors des trois derniers matches de préparation (58e). Il est même revenu dans le sillage de son adversaire grâce au premier but du jeune Benjamin Besic, servi sur un plateau par Thomasson en fin de partie (87e). Insuffisant, cependant, pour éviter à Stefan Mitrovic et aux siens leur premier échec en quatre galops d’essai.

Mardi à Vittel, après le 3e succès de ses ouailles, Thierry Laurey avait appelé à la modération et rappelé que l’objectif était d’être prêt pour l’ouverture de la saison le dimanche 23 août (15h) à Lorient. Le revers de ce samedi face à Metz est assurément une ‘’bonne’’ piqûre de rappel. Sans la moitié de son effectif dont une partie ne sera pas de retour dans le Morbihan, le Racing aborde ses premiers pas dans la saison 2020-2021 avec un handicap dont il se serait volontiers passé.

Racing Strasbourg - FC Metz 2-3

MOLSHEIM. Stadium. Match à huis clos. Mi-temps: 0-3. Buts : Saadi (58e), Besic (87e) pour Strasbourg, ; Niane (21e, 34e s-p), Boulaya (40e) pour Metz. Arbitre : Frank Schneider. Temps chaud. Avertissements : Thomasson (38e) à Strasbourg ; Maïga (38e), Tchimbembé (76e), M. Fofana (78e) à Metz. Expulsion à Metz : Pajot (44e).

Strasbourg : Kawashima – Simakan, Koné, Mitrovic (cap), Carole (Bastian, 88e) – Sissoko (Aaneba, 46e), Prcic, Ilunga (Besic, 63e) – Thomasson – Ajorque, Saadi (Chahiri, 63e). Entraîneur : Thierry Laurey.

Metz : Oukidja – Centonze, Bronn, Boye (cap), Udol – Maïga (Angban, 46e), Pajot – Nguette (Maziz, 63e), Boulaya (Tchimbembé, 63e), Delaine (M. Fofana, 46e) – Niane (Diallo, 71e). Entraîneur : Vincent Hognon.

Football news:

Petkovic sur 1-1 contre le pays de Galles: la Suisse n'a pas été assez insistante, en fin de match on a manqué l'initiative
Lukaku est fan d'Henri, l'entraîneur. En général, il ignore les faiblesses et n'améliore que les compétences de base
L'histoire d'amour d'Eriksen et de sa femme Sabrina - ❤️
Kier est profondément choqué et n'a pas pu jouer. Eriksen et lui sont amis. L'entraîneur Danois a parlé du remplacement du capitaine
Eriksen est élu meilleur joueur du match Danemark - Finlande
Le Danemark a perdu contre la Finlande (0-1). Statistiques sur les coups dans le sens du but - 23:1
Respect total pour les finlandais: les fans ont lancé un appel sur Eriksen, tous les joueurs ont applaudi les Danois