France

Pourquoi Fiat greffe une troisième porte sur sa 500 électrique

Les propriétaires de Mini Clubman (produite de 2008 à 2015) conservent un souvenir ému de la demi-portière inversée qui facilitait l’accès aux places arrière. Ou pas. Car à tout bien réfléchir, il est préférable de bénéficier de deux véritables portières de chaque côté de la voiture. D’ailleurs Mini s’est fait une raison : écoutant les récriminations de sa clientèle, le Clubman compte dorénavant six vraies portes, soit deux de chaque côté et une paire à l’arrière, au lieu d’un hayon. L’originalité du profil y perd ce que la praticité y gagne.

Un jour peut-être, la Fiat 500 se déclinera à son tour en un véritable break, que d’aucuns appellent déjà Giardiniera, en hommage aux modèles des années 50 et 60. La plateforme mécanique qu’étrenne cet automne la toute nouvelle Fiat 500e à motorisation 100 % électrique l’autorise : elle a bel et bien été conçue pour servir de fondement à des modèles de gabarits variés et à motorisations thermiques aussi bien qu’électriques. Néanmoins, Fiat pourrait lui préférer la plateforme CMP que le Groupe PSA apporte en dot au nouvel ensemble Stellantis.

Jamais il n’aura aussi aisé d’installer un bébé à l’arrière de la Fiat 500

Le quotidien spécialisé Au...

Mini Clubman (produite de 2008 à 2015) conservent un souvenir ému de la demi-portière inversée qui facilitait l’accès aux places arrière. Ou pas. Car à tout bien réfléchir, il est préférable de bénéficier de deux véritables portières de chaque côté de la voiture. D’ailleurs Mini s’est fait une raison : écoutant les récriminations de sa clientèle, le Clubman compte dorénavant six vraies portes, soit deux de chaque côté et une paire à l’arrière, au lieu d’un hayon. L’originalité du profil y perd ce que la praticité y gagne. 

Un jour peut-être, la Fiat 500 se déclinera à son tour en un véritable break, que d’aucuns appellent déjà Giardiniera, en hommage aux modèles des années 50 et 60. La plateforme mécanique qu’étrenne cet automne la toute nouvelle Fiat 500e à motorisation 100 % électrique l’autorise : elle a bel et bien été conçue pour servir de fondement à des modèles de gabarits variés et à motorisations thermiques aussi bien qu’électriques. Néanmoins, Fiat pourrait lui préférer la plateforme CMP que le Groupe PSA apporte en dot au nouvel ensemble Stellantis.  

Jamais il n’aura aussi aisé d’installer un bébé à l’arrière de la Fiat 500

Le quotidien spécialisé Automotive News Europe rapporte que la direction de Fiat Chrysler Automobiles a adressé fin juillet un courrier confidentiel à ses équipementiers fournisseurs, pour les enjoindre de suspendre toute activité de recherche et tout développement d’outillage autour de la plateforme de la nouvelle Fiat 500 électrique. Dans ce courrier, FCA révèle aux équipementiers qu’il entend entreprendre l’assemblage de la plateforme CMP du Groupe PSA dans son usine polonaise à Tychy, là où il produit ses Fiat Panda et 500 actuelles. 

En attendant de savoir si la nouvelle Fiat 500 aura droit à une variante break, le constructeur italien propose une variante intermédiaire baptisée “500 3+1”. Comme son nom l’indique, cette 3-portes en gagne une supplémentaire — ou plutôt une demi-porte supplémentaire, sur le flanc droit. Comme sur l’ancienne Mini Clubman ou bien sur le très récent crossover électrique Mazda MX-30, ce demi-battant est articulé sur la gauche : l’écarter fait disparaître l’encombrant pied milieu et permet d’accéder aux deux places arrière sans avoir à basculer ni faire avancer le siège du passager avant. Magique. 

Avec sa demi-portière supplémentaire, la Fiat 500 3+1 s’alourdit de 30 kg de renforts de caisse

“Cette variante 3+1 s’adresse aux jeunes parents avec un enfant qui trouvent la Fiat 500 actuelle trop étriquée”, expliquait Olivier François en marge des premiers essais organisés pour la presse à Turin, vendredi dernier. “Il s’agit de faciliter l’accès aux places arrière comme le chargement d’objets encombrants, sans sacrifier l’allure chic et branchée de la voiture.” Un enfant peut être installé plus aisément dans son siège, comme en font chaque jour l’expérience les propriétaires d’Opel Meriva. Produit de 2010 à 2017, ce petit monospace avait inversé le sens d’ouverture de ses portières arrière. Ce qui l’alourdissait passablement. 

Ce raffinement a par ailleurs un coût. Fiat ne dit pas de combien mais la demi-portière inversée de la Fiat 500 3+1 (proposée dans le courant du printemps 2021) renchérira inévitablement le prix de vente déjà coquet de la toute nouvelle Fiat 500, disponible exclusivement avec une motorisation électrique. Prix de base en France : 24.500 euros (hors bonus de 7.000 euros) pour cette version à batterie forte de 42 kWh, donnée pour une autonomie de 320 km WLTP. C’est nettement plus qu’une Renault Twingo Electric qui démarre à 21.350 euros (hors bonus) du fait de sa batterie plus modeste, qui limite son autonomie mixte à 190 km. Fiat annonce d’ores et déjà pour le printemps une 500 électrique ramenée à environ 23 kWh pour rivaliser avec la Française. Son tarif est pour l’heure inconnu. 

Heureusement la production de la Fiat 500 à moteur essence se poursuit en Pologne. Habilement et régulièrement mise à jour, celle qui occupe la seconde place des petites voitures les plus vendues en Europe — derrière la Fiat Panda — vient de recevoir le renfort de l’hybridation légère. A condition de faire l’impasse sur les équipements optionnels dont la clientèle se montre friande, il est possible de repartir au volant d’une Fiat 500 à essence pour moins de 17.000 euros. En revanche, point de fonctionnalité “3+1” sur cette ancienne carrosserie, dont les fondements remontent tout de même à 2007. Une éternité, au regard des standards de l’industrie automobile. 

Football news:

Flick 1-1 avec l'Atletico: après que Müller et Gnabri aient été remplacés, le Bayern a Ajouté du mouvement
Müller a inscrit son 47e but en Ligue des Champions et a pris la 10e place, devançant Inzaghi. Zlatan et Shevchenko ont marqué 48 buts
Liverpool et Porto ont fait irruption dans les séries éliminatoires de la Ligue des Champions-il y a déjà 8 équipes. Quoi? Et qui est sur le point d'y ajouter?
Liverpool est désormais sans Alisson. La victoire du groupe a été aidée par son remplaçant de 22 ans avec 0 minute en APL et Ligue des Champions
Diego Simeone: dans les trois matches où il y a eu des nuls, nous méritons plus
Conte à propos de la victoire sur Gladbach: nous avons battu le leader du groupe et sommes toujours en vie
Klopp à propos de la victoire contre l'Ajax: l'un des matchs les plus importants de la Ligue des Champions de mon temps à Liverpool