France

Présidentielle américaine : gagner le Sénat, l'autre bataille électorale

ÉCLAIRAGE - Si la majorité présidentielle est différente de la majorité sénatoriale, le Président devra négocier avec l'opposition sur chaque nomination de ministre ou de juge, chaque loi, chaque ligne budgétaire.

Présidentielle américaine : gagner le Parlement, l'autre bataille électorale Crédit Image : Alex Edelman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : 27/10/2020

Une première victoire pour Donald Trump à quelques jours de l'élection présidentielle. La juge Amy Coney Barrett a été confirmée ce lundi 26 octobre à la Cour suprême des États-Unis. Elle a prêté serment immédiatement au cours d'une courte cérémonie à la Maison Blanche. Elle a promis de laisser ses convictions personnelles de côté, alors qu'elle est une juge ultra-conservatrice, anti-avortement et anti-mariage gay. C'était la candidate de Donald Trump. C'est un jour historique, a déclaré le Président américain, qui a réussi son pari : imposer sa marque à la Cour suprême avant l'élection présidentielle. 

"Élection présidentielle", c'est une manière de parler puisque mercredi 4 novembre, les Américains ne voteront pas seulement pour élire leur Président. Ils votent aussi pour un certain nombre d'élus locaux, shérifs, juges. Il y a aussi des référendums ici et là, dont un très important en Californie sur le statut des travailleurs des plateformes numériques comme Uber. La Chambre des représentants est aussi renouvelée, les Démocrates devraient la garder, ainsi qu'un tiers du Sénat. C'est presque aussi important que la présidentielle. Les Républicains risquent d'y perdre la majorité. Des sièges solidement conservateurs semblent menacés. 

Si par exemple le démocrate Joe Biden gagne la Maison Blanche mais que le Sénat reste républicain, il devra négocier avec l'opposition sur chaque nomination de ministre ou de juge, chaque loi, chaque ligne budgétaire. Il ne pourra pas faire grand chose. En revanche, si les sondages se confirment et que les Démocrates gagnent la Maison Blanche, le Sénat et qu'ils conservent la Chambre des représentants, ils auront le champ libre pour mener des réformes plus à gauche. C'est comme cela qu'ils avaient fait adopter la loi historique sur le système de santé il y a 10 ans. Sur les 40 dernières années, cela ne leur est arrivé que pendant quatre ans : deux ans sous Clinton, deux ans sous Obama.

La rédaction vous recommande
Lire la suite

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

Football news:

Klopp à propos du match du gardien Kelleher contre l'Ajax: Top, top, top, top
Manchester United, Tottenham et Chelsea sont intéressés par le défenseur de Brighton White
Red Bull a déchiré la locomotive avec une variété parfaite d'attaques. Le Loco battu ne savait pas quoi faire
La Supercoupe d'Espagne ne peut pas avoir lieu en Arabie saoudite, mais en Espagne
Les buts de zobnin, kuzyaev et Skopintsev se qualifient pour le meilleur but de novembre
Romelu Lukaku: un an et Demi à l'inter est le meilleur de ma carrière