logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

"Qu'il ferme sa gueule" : Andréa Bescond réagit à "l'élégance, la finesse" de Georgelin

Cette semaine, Jean-Louis Georgelin, le représentant spécial du président de la République
Emmanuel Macron sur le chantier de Notre-Dame de Paris, a très mal parlé de Philippe Villeneuve, l'architecte chargé de ce même chantier : "Je lui ai déjà expliqué plusieurs fois qu'il ferme sa gueule et que nous avancions en sagesse pour que nous puissions faire le meilleur choix pour Notre-Dame, pour Paris, pour le monde."

L'élégance, la finesse, la délicatesse réunie dans le même homme, c'est trop. Du coup, le président Macron a déclaré souhaiter que chacun retourne au travail. Alors moi, c'est ce que j'ai fait. Après ma petite sidération devant cette scène, j'ai planché. Chaque mardi, pour le texte que je livre en direct sur RTL, je passe du temps à choisir mon vocabulaire, pour respecter un certain champ lexical de la langue française qui est riche. On a le choix des mots, ce qui nous permet même quand quelqu'un nous agace, de maintenir un certain respect en élaborant un propos. 


Ces derniers jours, après avoir entendu le général Georgelin insulté Philippe Villeneuve, je me suis dit : "Mais meuf, pourquoi tu t'emmerdes ? On s'en bat le clito du respect. On s'en bat la race." Il y a un représentant de l'Elysée qui insulte tranquillou et quand nous on se met en colère, on entend : "Ohlala, elle est hystérique, elle n'a aucune éducation, elle pousse toujours des coups de gueule." C'est agaçant. Du coup, le général Georgelin peut faire ce qu'il veut.
Sans transition, vous avez entendu que jeudi, les députés avaient voté un amendement prévoyant le report à 2026 de l'exclusion de l'huile de palme de la liste des biocarburants, tard le soir, dans un hémicycle quasiment vide. Ils ont revoté, l'exclusion est maintenue. Mais non seulement, il y en a un qui a essayé de faire passer cet amendement de merde, mais en plus il y a une députée qui a tweeté concernant cet amendement voté à l'arrache : "beaucoup ne savaient même pas de quoi il était question."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Themes
ICO