France

Souviens-toi du confinement : comment archivistes et musées tentent de préserver la mémoire de la crise sanitaire

Internet aidant, les collectes de témoignages sur les confinements et sur les effets de la crise du Covid-19 se sont multipliées dans le monde entier. Cet inconcevable volume de traces pose d’épineuses questions de méthode aux experts appelés à l’étudier.

Article réservé aux abonnés

Dans la quarantaine de témoignages du premier confinement que la mairie de Saint-Chamond a reçu de ses habitants, on trouve des poèmes parlant d’espoir ou de solitude. Anne-Marie Yanez, la responsable des archives, retient aussi une photographie de Playmobil vêtus de masques et de blouses blanches, en hommage aux soignants.

« On est partis du principe qu’on conservait tout, le fonds n’est pas clos et la collecte continue plus généralement sur l’épidémie, précise-t-elle. Au départ, les gens avaient extrêmement peur ; aujourd’hui, c’est une lassitude. Il est important de dire que l’état d’esprit a changé. » L’initiative se prolonge avec des ateliers d’écriture auprès de personnes âgées, pour qu’elles livrent leurs versions.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi

La petite ville de la Loire n’est pas la seule à avoir sollicité très vite des témoignages pour garantir la mémoire de cette période exceptionnelle. Comme elle, avec le concours des Archives de France, des dizaines de collectivités françaises ont suivi l’exemple des archives départementales des Vosges, dont l’appel à contributions lancé en mars 2020 sur Twitter, un jour après le début du premier confinement, a fait boule de neige.

Un volume de données difficile à concevoir

Un peu partout sur la planète, on prélève les traces de la crise sanitaire. A la fin du mois de janvier, le Musée de Londres a ainsi acquis treize tweets marquants du confinement dans la capitale britannique. Un musée du bourg d’Urahoro, dans le nord du Japon, a récupéré un prospectus annonçant l’annulation de festivals dans un sanctuaire religieux. Aux Etats-Unis, le petit musée du comté de Loudoun, en Virginie, justifie sa collecte sur son site Internet : « Les produits de votre isolement – les vidéos de karaoké sur Imagine, l’écharpe que vous avez appris à tricoter (…) – sont tous des artefacts historiques. »

Ces initiatives amassent un volume de données difficile à concevoir. Dans un article publié par la revue scientifique Nature en décembre 2020, Laura Spinney, autrice d’un livre sur la grippe espagnole (La Grande Tueuse, Albin Michel, 2018), considérait cette « frénésie » avec perplexité. « Des archivistes préviennent que les historiens du futur auront plus de matériel que ce qu’ils seront capables de rendre intelligible », écrivait-elle, quand d’autres s’inquiètent des « angles morts » de ces travaux. Cet effort d’archivage est aussi « inégal », d’après elle, selon les régions du globe.

Les questions d’objectifs et de méthodes agitent donc les institutions qui se sont lancées dans l’aventure. Comment faire le tri dans ces corpus ? Comment savoir maintenant ce qui fera sens plus tard ? Comment faire, aussi, pour n’oublier personne ?

Il vous reste 69.75% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Football news:

Le fan espagnol participe aux matchs de l'équipe nationale depuis 1979. Il est venu à l'Euro avec le fameux Tambour (aurait pu le perdre pendant le Lockdown)
Ronaldo a retiré le Coca-Cola sponsorisé lors d'une conférence de presse. Cristiano est dur contre le sucre-ne le vante même pas
L'attaquant Suédois Isak: j'Aimerais avoir un peu plus de possession du ballon. Mais nous sommes heureux du point
Luis Enrique: l'Espagne a essayé de créer des moments, mais le terrain n'était pas le meilleur. Les joueurs se sont plaints
Laporte sur la faute de Morata: il ferme la bouche en marquant trois buts dans le match suivant
Messi a marqué sur un coup Franc du Chili. Il est devenu le record de l'Argentine pour les buts en matches officiels
L'Espagne a infligé 2 coups sûrs lors de la 2e mi-temps avec la Suède - les deux après la 89e minute