France

Tempête Dennis: 45.000 foyers privés d'électricité

Près de 45.000 foyers étaient privés d'électricité ce dimanche 16 février au soir dans le quart nord-ouest de la France après le passage de la tempête Dennis, a appris l'AFP auprès d'Enedis.

Les foyers dépourvus de courant se trouvent «principalement en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie», a indiqué à l'AFP une porte-parole du gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, après un point de situation effectué à 20h30.

Ainsi, en Bretagne, 7000 foyers étaient plongés dans le noir vers 20h45 d'après Enedis. «Avec un pic à 30.000 foyers concernés en début d'après-midi, 23.000 foyers ont donc retrouvé l'électricité grâce aux 450 agents mobilisés. Les interventions se poursuivent avec des renforts lundi matin», a précisé une porte-parole d'Enedis Bretagne à l'AFP.

En Pays de la Loire, 15.000 foyers sont privés de courant, d'après un relevé effectué à 19h: 6500 dans le Maine-et-Loire, 4000 en Mayenne, 3000 dans la Sarthe, 1500 en Loire-Atlantique et pratiquement aucun en Vendée. «On attend des renforts d'autres régions, on fait notre possible, mais le retour à la normale est plutôt attendu lundi», a indiqué à l'AFP une porte-parole régionale d'Enedis.

En Normandie, vers 20h, 4000 clients étaient privés d'électricité : 1100 dans l'Orne, 1100 dans l'Eure, 800 en Seine-Maritime, 500 dans le Calvados ou encore 500 dans la Manche, a indiqué une porte-parole régionale d'Enedis. «A cette heure, des techniciens sont encore en intervention sur le terrain. Il devrait rester, au maximum, 1.500 clients coupé ce soir sur l'ensemble de la Normandie», assurait Enedis.

Dans les Hauts-de-France, vers 20h, il restait 3300 foyers privés d'électricité notamment dans l'Avesnois et dans la métropole lilloise, d'après le gestionnaire.