France

Tiffany obtient un procès contre LVMH le 5 janvier 2021

Le groupe de Bernard Arnault voit un encouragement dans l’exhortation du juge à négocier un compromis avec le joaillier new-yorkais.

Par Arnaud Leparmentier

Temps de Lecture 2 min.

Article réservé aux abonnés

Tiffany demandait un procès contre LVMH accéléré de trois jours avant le 24 novembre, date limite pour clore son rachat au prix de 16,2 milliards de dollars (13,7 milliards d’euros) par le géant français du luxe. Le joaillier new-yorkais a obtenu du juge du Delaware Joseph Slights un procès de quatre jours, à compter du 5 janvier 2021. Avant que n’arrivent à expiration les autorisations des autorités de la concurrence, en particulier celle des Etats-Unis qui arrive à échéance le 3 février. Le groupe de Bernard Arnault souhaitait prendre son temps et demandait un procès en mars avril 2021.

En ces temps de Covid-19, on a eu droit à une audience par téléphone dans le Delaware sur le site Courtsolutions. L’innovation rend l’audience accessible à chacun, permet de savoir qui écoute – les auditeurs sont identifiés nommément — et surtout de bien entendre : les avocats font des efforts particuliers d’articulation. C’est donc Rick Pepperman, l’avocat de Tiffany, qui a ouvert le bal. Il a rappelé les tergiversations de LVMH, qui devait conclure le deal au premier semestre. Sentant le vent venir, les avocats de Tiffany avaient prérédigé une plainte, déposée à l’aube, après avoir appris de LVMH qu’il ne rachèterait pas comme prévu Tiffany.

Pour justifier une audience accélérée, l’avocat a invoqué les autorisations qu’il faudrait reprendre à zéro. Il a déploré les clauses du contrat, qui limitent les recrutements et les licenciements de cadres dirigeants, l’octroi d’actions tandis que les investissements que Tiffany peut faire librement sont plafonnés à 520 millions de dollars. Le groupe s’est lancé dans la rénovation de son magasin phare sur la cinquième avenue de Manhattan, doit ouvrir des magasins aux Etats-Unis et améliorer sa plate-forme numérique. « Ces investissements sont indispensables pour l’activité de Tiffany. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi

Une différence entre « devrait » et « est obligé de »

Selon M. Pepperman, LVMH veut un procès tardif, pour mettre sous pression le conseil d’administration et les actionnaires de Tiffany, qui seraient contraints par tant d’incertitude à consentir à LVMH un rabais sur le prix de l’acquisition. L’avocat a contesté que la firme ait subi un choc exceptionnel, les clauses stipulant que la comparaison devait être faite avec des entités du luxe par zone géographique – ce qui ne permettrait pas d’invoquer, comme le fait LVMH, que Tiffany a été durement frappé en raison de sa localisation écrasante aux Etats-Unis. Enfin, M. Pepperman a déploré ne pas avoir à sa disposition la lettre du ministre des affaires étrangères, Jean-Luc Le Drian, invitant LVMH à reporter son acquisition – les avocats de Tiffany ont pu seulement la consulter chez LVMH à Paris – et a expliqué qu’elle n’avait aucune contrainte juridique : « La lettre dit “devrait” reporter. Il y a une différence fondamentale entre “devrait” et “est obligé de” [« should » et « must » en anglais]. »

Il vous reste 23.52% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Football news:

Ronald Koeman: j'Espère que Cristiano jouera. Les meilleurs joueurs doivent être sur le terrain
Le taux de 25% d'noirs et d'asiatiques parmi les nouveaux employés de Club est inscrit dans le code de la diversité FA
Müller dispute son 545e match pour le Bayern. Plus que deux joueurs depuis 1965
Manuel Pellegrini: le Real a marqué 96 points et marqué 102 buts avec moi, bien que Ronaldo ait manqué 3 mois
La Juventus et Barcelone ont remporté les premiers matches du groupe. Qui va gagner à Turin?
Andrea Pirlo: Il faut attendre le test de Ronaldo. Je pense que nous saurons aujourd'hui s'il jouera
Danilo sur le match contre Barcelone: la Juventus est sur la bonne voie