logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Toulouse: Pour lutter contre la peur de l'avion, ils inventent un casque audio-olfactif

Le casque Aéro-audio-olfacto, conçu pour atténuer la peur en avion, sera présenté en juillet à Toulouse. — Communication Toulouse INP-ENSIACET.

Quitter le plancher des vaches ou s’y poser est source d’angoisse pour de nombreuses personnes. La peur de l’avion est souvent irrationnelle, et on a beau rappeler aux phobiques qu’il est le moyen de transport le plus sûr au monde, pour certains, rien n’y fait.

>> A lire aussi : Vous avez peur de l'avion? La réalité virtuelle va vous guérir

Aujourd’hui, pour éviter que cela devienne un véritable handicap, il existe des formations spécifiques. A Toulouse, la capitale de l’aéronautique, des chercheurs de Laboratoire de chimie agro-industrielle de l’INP-Ensiacet ont décidé de plancher sur un nouveau concept pour déstresser les passagers, alliant musique et odeurs.

On connaissait R2D2, demain les clients des compagnies aériennes seront peut-être des adeptes du C2AO, pour casque aéro-audio-olfacto. Il ressemble à s’y méprendre aux équipements proposés pour regarder les films durant le vol. Sauf qu’un embout imprimé en 3D et odorisé permet de diffuser des effluves apaisantes.

« On sait que 10 % des voyageurs stressent au décollage et à l’atterrissage. Nous connaissons les odeurs déstressantes, que ce soit la fleur d’oranger, la lavande ou la camomille, et les musiques qu’on pourrait leur associer. Nous avions déjà pensé à odoriser toute la cabine, mais ce n’est pas possible pour des questions d’allergènes, nous avons alors pensé au casqueo », explique Thierry Talou, chercheur au laboratoire et créateur du FlavLab, une version olfactive des Fab Lab.

>> A lire aussi : Toulouse: un Flav Lab au parfum pour l'école de chimie

Les filaments qui se trouvent dans le support en plastique jetable comportent donc des huiles essentielles, introduites à l’impression. A chaque nouveau vol, par mesure d’hygiène, il pourra être changé.

Connecté à un lecteur MP3, d’où seront diffusés aussi bien le souffle du vent que de la forêt, le casque pourrait être muni d’une petite pompe pour intensifier les fragrances. Mais l’objectif est d’avoir un support assez imprégné pour ne pas avoir un système trop sophistiqué.

Ce casque, élaboré dans le cadre du projet Print 4D, financé par le conseil régional d’Occitanie, pourrait être couplé à terme à des lunettes de réalité virtuelle. Mais avant d’en arriver là, cette innovation est pour l’heure testée en condition réelle sur un rack de sièges fournis par la société Air Support.

Elle sera officiellement présentée lors du forum européen de la Science, qui se tient au mois de juillet à Toulouse. Et si assez de compagnies se montrent intéressées, Toulouse Tech Transfer se chargera de mettre sur le marché le fameux casque C2AO.

Themes
ICO