France

Trump n’a payé que 750 dollars d’impôts fédéraux l’année de son élection

Pas sûr que cette nouvelle étalée dans les journaux ravisse le président américain, et encore moins ses électeurs ou ses détracteurs. Le milliardaire et président américain Donald Trump n'a payé que 750 dollars d'impôts fédéraux l'année de son élection à la tête des Etats-Unis, puis autant en 2017, selon une enquête potentiellement explosive du New York Times qui publie ce dimanche des informations sur 20 ans de déclarations d’impôts du magnat de l'immobilier.

"Il n’a pas du tout payé d’impôt sur le revenu au cours de dix des quinze années précédentes, en grande partie car il a déclaré plus de pertes d’argent que de gains", écrit le quotidien américain.

Les déclarations fiscales de l’ex-magnat de l’immobilier devenu président et candidat à sa réélection en novembre sont au coeur d’une bataille judiciaire, Donald Trump ayant toujours refusé de les publier contrairement à l’usage. De quoi donné du grain à moudre à son adversaire démocrate Joe Biden, alors que le premier débat télévisé est prévu ce mardi soir entre les deux candidats à la présidentielle du 3 novembre prochain.

Football news:

Le directeur sportif khimok sur 2:0 avec Rostov: nous avons Prouvé que nous sommes une équipe et que nous pouvons gagner à l'extérieur
Jaca sur la défaite d'Arsenal: Leicester n'a rien créé d'autre qu'un but. Nous allons essayer de prendre les points de Manchester United
Pirlo sur 1-1 avec Vérone: la Juve n'a pas besoin d'une gifle pour se réveiller et jouer intensément
Everton et Liverpool dans le top 2 à l'issue de la tournée en premier League pour la première fois en 27 ans
Arteta 0-1 contre Leicester: Je ne sais pas ce que notre but a été annulé. C'est difficile de créer de l'espace quand 10 personnes sont assises derrière la ligne de balle
Rodgers 1-0 avec Arsenal: Leicester méritait la victoire. Vardy est un joueur de classe mondiale
La Juve sans Ronaldo n'a pas pu battre Vérone et Crotone en Serie A