Strange New Worlds, Section 31, Lower Decks : on fait le point sur les nouveaux projets de séries de la franchise Star Trek.

C’est l’époque des franchises et des univers étendus, autant que du retour en force de la science-fiction. Il y a donc un boulevard pour initier un retour des séries TV Star Trek. Et ce fut bel et bien le cas avec Discovery, depuis septembre 2017, sur CBS All Access et Netflix. Même si l’œuvre a divisé les fans, elle a en tout cas diffusé la franchise auprès d’un large public. Puis ce fut ensuite le retour d’un personnage phare de la saga, ancien capitaine dans The Next Generation, avec Picard, série centrée sur Jean-Luc Picard et ramenant bien d’autres protagonistes cultes.

À partir du succès de ces deux shows, CBS et Roddenburry ont annoncé plusieurs spin-off, aux saisons déjà commandées. Le renouveau de la franchise Star Trek n’est donc qu’à ses débuts. Mais que faut-il attendre de ces trois nouveaux projets ?

Strange New Worlds

Dans sa saison 2, Discovery a réintroduit plusieurs personnages importants de la série originale : le capitaine Pike, Mr. Spock, Numéro Un. Sans oublier, évidemment, le vaisseau USS Enterprise. Tout cet équipage va être de retour dans sa propre série, nommée Strange New Worlds. Et, concrètement, dans cette annonce, il y a du bon et du moins bon. Évacuons de suite le moins bon : ce sera un préquel dans la chronologie, se situant même 10 ans avant que Kirk débarque sur l’Enterprise.

.size-large.wp-image-625577{display:none;}
Spock et Numéro Un seront de retour dans Strange New Worlds. // Source : CBS

La bonne nouvelle, en revanche, prend peut-être le pas, à savoir un retour aux sources de la franchise dans l’état d’esprit, en ce qui concerne l’exploration scientifique à travers une vision utopique du futur. Un membre de l’équipe a expliqué à Variety : « Nous allons essayer de revenir à certaines valeurs classiques de Star Trek, d’être optimistes et d’être plus épisodiques. Nous allons évidemment tirer parti de la nature sérielle de la construction des personnages et de l’histoire. Mais je pense que nos intrigues seront plus fermées que ce que vous avez vu dans ‘Discovery’ ou ‘Picard’ ».

Et effectivement, Discovery et Picard étaient plus sombres que les précédentes séries, et s’éloignaient de la logique voulant que chaque épisode représente une rencontre scientifique, une exploration. Ce n’était pas que négatif, la franchise y gagne aussi à diversifier ses approches, mais l’esprit positif de Star Trek est une approche qui doit aussi perdurer, tant elle apporte sa pierre à l’édifice pop culturel.

Section 31

Un peu à l’image de services secrets, la section 31 de Star Trek est une branche mystérieuse de la Fédération. Rien de ce qui la concerne n’est divulgué au grand public et, même au sein de Starfleet, ses actions sont précieusement étouffées. Elle obéit à des règles légèrement divergentes par rapport au cadre légal.

.size-large.wp-image-625578{display:none;}
Philippa Georgiou (interprétée par Michelle Yeoh). // Source : CBS

Durant la saison 2 de Discovery, on apprend que le truculent personnage qu’est Philippa Georgiou, provenant de l’univers miroir, en fait désormais partie. La nouvelle série (sans nom officiel pour l’instant) sera centrée sur le parcours de Georgiou au sein de cette division fantôme.

Difficile d’être enthousiaste ou non au sujet de ce projet : il semblerait que Roddenburry Production et CBS vont s’immiscer dans de nouvelles parcelles de l’univers Star Trek. La section 31 n’a jamais été vraiment approfondie auparavant. « Je suis certaine que l’on ira ‘là où aucune femme n’a jamais été auparavant’ », s’est d’ailleurs amusée l’actrice. Étendre les perspectives de la saga ne sera pas une mauvaise chose, mais il faudra, malgré cette nouveauté absolue, garder une cohérence de fond avec Star Trek.

Lower Decks

Dans les années 1970, Star Trek avait eu droit à sa série animée, lors d’une seule saison de 22 épisodes. Elle reprenait alors les mêmes personnages de la série originale, qui faisaient le doublage.

La nouvelle série animée, Lower Decks, adoptera un autre parti pris : un tout nouvel équipage, dont la particularité est de faire partie des vaisseaux les moins importants de toute la flotte. L’histoire se situera en 2380, après The Next Generation et le film Nemesis, mais avant Picard, ce qui la place dans un trou de 19 ans au sein de la chronologie.

.size-large.wp-image-625580{display:none;}
Lower Decks aura probablement un côté Rick & Morty, mais s’inscrira en tout cas dans la chronologie Star Trek. // Source : CBS

Lower Decks aura un ton humoristique, probablement assez proche de Rick & Morty. Mike McMahan, qui pilote cette nouvelle série animée Star Trek, a en effet auparavant officié à l’écriture et à la production de Rick & Morty. C’est un habitué du genre.