France

Voile - La Solitaire - En France, le sport professionnel reprendra par de la voile

Qui l’eût cru ? Un honneur dont ils ne pouvaient pas s’attendre. Etre les premiers, les tout premiers même à ouvrir le bal de la reprise professionnelle en France après la pandémie de Covid-19 et le déconfinement. Jeudi prochain, les marins du circuit Figaro Bénéteau seront ainsi les premiers professionnels à disputer une compétition officielle dans notre pays. Certes Patrick Mouratoglou a lancé des tennisman sur ses courts de Sofia Antipolis le week-end dernier mais son tournoi n’a rien d’une épreuve officielle. Au contraire de la Solo Maître CoQ, qui réunira 30 navigateurs solitaires pour la première épreuve de la saison figariste et une excellente répétition très attendue avant la Solitaire du Figaro.

«C’est hyper intéressant techniquement et hyper bien pour se rôder»

Xavier Macaire

Au départ prévue du 13 au 22 mars dernier, la 17e édition de cette course disputée sur les nouveau Figaro-Bénéteau 3 à foils proposera finalement un format modifié pour respecter les consignes sanitaires. Les marins s’élanceront des Sables d’Olonne jeudi à 13h pour une boucle de de 340 milles entre Belle-Ile, Yeu et Ré. Une vraie satisfaction pour l’organisateur Marc Chopin qui a bossé dur avec la Fédération française de voile et sa vice-présidente Corinne Migraine pour réussir à obtenir le feu vert des autorités. « Dès qu’on a pu, on a repris contact avec la Fédération, la ville des Sables d’Olonne et avec les autorités compétentes pour savoir comment et sous quelle forme on pourrait organiser la course. On a travaillé de concert avec les skippers, la classe et nos partenaires pour adapter la compétition au contexte actuel, avec des protocoles de préventions à terre et en mer très stricts », explique Marc Chopin.

Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), Xavier Macaire (Groupe SNEF), Yann Eliès (Morbic), Adrien Hardy (Ocean Attitude), Corentin Douguet (NF Habitat) et Gildas Mahé (Breizh Cola) et bien d’autres (mais pas Alexis Loison blessé lors d'une sortie d'entraînement) sont ainsi attendus mercredi prochain dans le port des Sables d’Olonne avant de s’élancer le lendemain pour cette première course qui restera dans les annales. « La situation épidémique semble s’améliorer nettement et je tire mon chapeau aux organisateurs et à tous ceux qui se sont battus pour que l’épreuve ait finalement lieu, se réjouit Xavier Macaire.  Si son format a été modifié pour des raisons de sécurité, on se prépare malgré tout à une belle course qui s’apparente beaucoup à une étape de Solitaire du Figaro. C’est hyper intéressant techniquement et hyper bien pour se rôder. » Rodage en vue donc, mais pas question pour les figaristes d’en garder sous le pied. Pas le genre de la maison.

Football news:

Sané est allé à Man City à cause de Guardiola, et maintenant à cause de lui, il part pour le Bayern. Pourquoi donc?
Pep Guardiola: Sancho a décidé de partir, pourquoi devrait-il revenir? Il ne voulait pas être en ville
Arteta sur l'absence de Guendouzi dans l'application: Certaines choses doivent changer, mais cela ne se produit pas
Klopp sur le corridor de champion de City: je n'en ai pas besoin. Nous ne célébrons pas les événements d'il y a une semaine
L'inter annoncera le transfert de Hakimi après la fin de la saison
Zidane sur les propos de Hamès sur le Real: Je le comprends. Il veut jouer plus et c'est normal
L'entourage de Griezmann est scandalisé par le comportement du Barça. Ils croient que Messi peut faire la différence