France

Wejdene - Harcelée au collège, elle a failli arrêter le chant : "J'ai douté de moi"

À l'occasion de la sortie de son premier album, "16", Wejdene s'est confiée à France.tv Slash, le 25 septembre 2020. L'artiste française a expliqué qu'elle avait souffert de harcèlement scolaire il y a seulement un an, parce qu'elle publiait ses vidéos de chant sur Instagram.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook

C'est assez surréaliste, mais c'est vrai. Il y a encore un an, Wejdene subissait le harcèlement scolaire, à cause notamment de ses vidéos de chant. Une ultime preuve que ce fardeau peut toucher tout le monde, et qu'il est encore bien présent dans les cours de récréation. "Je prenais une prod sur YouTube, et j'écrivais", raconte Wejdene à France.tv Slash, qui explique qu'à l'époque, elle ne "savait vraiment pas écrire". Alors, juste "histoire de tester", elle cherchait absolument à avoir un compte Instagram où elle publiait ses vidéos de chant. Un procédé qui avait déjà révélé Angèle au grand public.

Au début, Wejdene n'est soutenue que par son entourage, pourtant, elle est déjà la cible de critiques. "Il y avait beaucoup de moqueries aussi. Par exemple, il y en a que ça faisait rire, en fait. Que je chantais, que j'écrivais mal : 'Tu ne vas jamais percer"", lui a-t-on dit.

"Par exemple, quand j'allais au collège, je postais ça. Le lendemain, je savais que, quand j'allais au collège, j'allais recevoir des moqueries. Du coup... j'ai osé, en fait. Parce qu'au début, je n'étais pas pour. J'avais peur de ça, en fait. J'avais peur de m'afficher, on va dire. Tout le monde venait me voir : 'Mais pourquoi t'as mis ça, Wejdene ?', 'Mais là, tu aimes bien ce que tu as écrit ?'. Des trucs comme ça, en fait. Hyper méchants. Moi je trouve ça très méchant", se rappelle Wejdene, qui signe aujourd'hui un très beau démarrage pour la sortie de son premier album, 16.

Harcelée hier, menacée de mort aujourd'hui

"En fait, ce sont des gens pessimistes. Je déteste ça. Ils ne croient en personne, en gros, regrette-t-elle. Du coup, moi, dès qu'on me dit 'Tu vas pas réussir', je vais le faire juste pour réussir, c'est comme ça. J'ai persévéré juste pour leur faire fermer leur bouche. (...) Je ne voulais pas m'arrêter parce qu'ils disaient ça." Avant d'être repérée par le producteur Feuneu et de voir sa carrière décoller, notamment grâce à Anissa, le tube de l'été, Wejdene a bien failli enterrer sa carrière.
Écoutant trop les critiques (normal, pour une jeune adolescente), elle décide de tout supprimer. "J'ai eu des coups de blues. Je commençais à douter de moi. Je me disais : 'Pourquoi tu fais ça ?' Un jour est venu où j'ai tout supprimé. Je ne voulais plus rien savoir de la musique. (...) Pour moi, ça ne pouvait arriver qu'aux autres", déplore la jeune fille qui a été soutenue à l'époque par ses deux soeurs.

Malgré le succès de son premier album, 16, Wejdene continue d'être la cible de harceleurs. "Parfois y a des trucs, j'ai envie de jeter mon téléphone en les regardant. Comment tu peux dire ça à quelqu'un, en fait ? Genre des gens hyper méchants, qui souhaitent la mort, et tout", se désole-t-elle. Il suffit de lire les commentaires suscités par cette interview vidéo pour comprendre le calvaire de cette jeune artiste de 16 ans.

Football news:

Les fans du Barça ont cru au départ précoce de Bartomeu (en raison de disputes sur la date du référendum). En vain: il n'y a pas eu de réflexion sur la démission, les trophées sont proches
Josep Bartomeu: je n'avais pas l'idée de démissionner. Le Barça aura des trophées cette saison
Zinedine Zidane: Hazard Nous sommes heureux, c'est une bonne nouvelle
Zidane sur les mots d'ISCO: C'est une ambition. Tout le monde veut jouer
Bartomeu dans le VAR: le Real Madrid a mis un penalty inexistant. Nous avons besoin d'un football équitable
Ian Wright: c'est Dommage que Озил ne joue pas, mais la persévérance Артеты admire
Josep Bartomeu: c'était Important de commencer une nouvelle ère du Barça avec Messi. Les intérêts du Club sont avant tout