logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Senegal

Réorganisation du Pds: Le Meer félicite Wade

Le Mouvement  des élèves et étudiants libéraux approuve la nouvelle composition du secrétariat national du Pds. En conférence de presse, le Meer se dit en phase avec le Pape  du Sopi et accuse Oumar Sarr et Cie de  s’inscrire dans une logique de sabordage du parti. Voici l’intégralité du communiqué parvenu à Rewmi.

Mesdames et messieurs les journalistes,

Notre parti le PDS vient de franchir résolument un pas nouveau vers sa grande marche de massification pour la reconquête démocratique et pacifique du pouvoir.

Sous le signe de l’ouverture et de la modernisation, le frère Secrétaire Général National, Maître Abdoulaye WADE vient de procéder à des réaménagements importants du Secrétariat National qui donneront sans doute au Parti Démocratique Sénégalais (PDS) un nouveau souffle, et le sortir ainsi définitivement d’une gestion clanique d’un petit groupe qui avait fini d’installer notre formation politique dans une désorganisation caractérisée par des contre-performances.

Au demeurant, nous mesurons à sa juste valeur l’énormité du travail qui nous attend en rapport avec les attentes des sénégalais et l’importance des responsabilités que le frère SGN a bien voulu confier aux jeunes que nous sommes.

Nous joignons nos vifs remerciements à ceux déjà exprimés par des nombreux militantes et militants basés au Sénégal et à l’étranger au Frère Secrétaire Général National, Me Abdoulaye WADE en lui renouvelant notre engagement et notre détermination à relever avec lui les défis de modernisation, de redynamisation et d’accessibilité de notre parti.

L’ouverture et l’élargissement des structures à tous les segments entrainant ainsi l’entrée massive des jeunes, des femmes et des militants de base permet de rapprocher davantage notre parti des populations en vue d’une reconquête démocratique du pouvoir.

Ces dernières semaines, certains responsables, sous la conduite de Oumar SARR s’inscrivent dans une logique de sabordage du parti ; ils s’attaquent au parti, au Secrétaire Général National et au frère Karim WADE déporté de force par Macky SALL devenu aujourd’hui leur principal complice et allié.

C’est seulement parce que Me Abdoulaye WADE a retiré au binôme Oumar SARR-Amadou SALL le privilège de décider de façon autoritaire, opaque et clanique du sort des militantes et des militants qu’ils ont décidé d’entrer en rébellion. Dans leur combat perdu d’avance, ils mettent en avant leur propre personne au détriment des intérêts du parti, des militants et des sénégalais car malheureusement, ils ont toujours manqué de générosité.

Depuis plus de deux ans maintenant, la volonté du Secrétaire Général National, Maître Abdoulaye WADE de procéder à la vente des cartes du Parti et au renouvellement des structures du PDS s’est heurtée à leurs manœuvres dilatoires.

Ils prétendent ainsi que :

– le Président WADE est sénile et physiquement réduit et qu’il ne peut plus gérer le parti ;

– Karim ne peut pas prétendre diriger le parti après WADE;

– Karim n’est pas venu à la présidentielle alors qu’il avait pris l’engagement de renter ;

– Karim ne nous appelle plus donc il a un autre agenda ;

– Il y a que des karimistes dans le nouveau secrétariat national ;

– Karim Matin, Midi, Soir…

Et pourtant, la très grande majorité des membres du nouveau Secrétariat National sont des ‘’purs produits’’ de Abdoulaye WADE et du PDS qui ont endurés et ont fait également des sacrifices. Ces anciens responsables démissionnaires du PDS ne veulent pas que le PDS recrute de nouveaux militants parmi les sympathisants et les sénégalais en général. Qu’ils aient du respect, au moins, pour nous qui avons volontairement assumé nos positions politiques.

Aujourd’hui, pour des raisons pécuniaires et matérielles, ils souhaitent liquider leur généreux bienfaiteur Karim WADE qui ils ont décidé de faire porter haineusement tous ces torts. C’est aussi parce que Karim WADE a refusé leur proposition d’enter dans un gouvernement d’union nationale de Macky SALL et une amnistie générale concernant tous les membres du PDS qu’ils lui en veulent.

C’est vraiment injuste et égoïste de leur part.

Pour rappel, Oumar SARR, Amadou SALL et Babacar GAYE ont toujours été les seuls à faire la navette Dakar/ Doha au frais du parti sans que personne ne les indexe.

Ils ont ensuite cherché désespérément à faire partir le Président WADE avant l’heure. Et, en réponse à leur indécence et leur cynisme,  le Président Wade, sans un seul mot poursuit quotidiennement ses activités. Il poursuit ses audiences avec diverses personnalités et tient ses réunions avec ceux qui ont décidé de poursuivre le combat avec lui.

Le Président WADE a également tiré les conséquences de la défiance de Oumar SARR qui a participé au dialogue de Macky SALL contre l’avis du parti et du SGN en lui retirant le poste de Secrétaire général national adjoint.

Leur ESPRIT: être devant, gérer seul les moyens mis a disposition par Me WADE, sans rendre compte, favoriser leurs hommes de main et combattre tout ceux qui refusent de courber l’échine devant eux. Rappelons que nos anciens frères et sœurs Babacar GAYE, Cheikh Tidiane SECK, Aida MBODJ, Aliou SOW, Serigne Mbacké NDIAYE, Madické NIANG, Farba SENGHOR, Pape Samba MBOUP et tant d’autres en ont déjà fait les frais.

C’est Oumar SARR qui avait dit au Président que Babacar GAYE était parti avec Madické NIANG.

Quand ils disent que le parti est géré à partir de Doha, nous leur rappelons qu’ils ont fait les listes des dernières législatives chez Amadou SALL à l’insu de tous les grands responsables du parti.

Pendant ces trente dernières années, personne parmi eux n’a jamais financé une seule activité du parti et pourtant ils en avaient les moyens.

C’est le président WADE qui a seul financé toutes les élections, les tournées, les déplacements aux Magals, aux Gamous, aux décès et autres évènements qui requièrent la présence ou la contribution du PDS.

Aujourd’hui, ils parlent d’un comité d’initiative pour la refondation du PDS avec soit des figures qui avaient quitté le parti pour revenir grâce à la générosité du président WADE soit avec des responsables qui avaient quitté le parti pour soutenir Macky SALL. C’est du vrai cirque politique qu’ils nous proposent.

Questions à Oumar SARR:

  1. Pour quelle raison Oumar SARR se bat contre tous pour participer au dialogue de Macky SALL ? Qu’est ce qu’il y gagne ?
  1. Pourquoi il court après une amnistie de Karim WADE par Macky SALL alors que ce Karim WADE n’en veut pas ?
  1. Pourquoi Oumar SARR et ses complices ne veulent pas partager les responsabilités au sein du PDS et refusent toute promotion d’autres militants aussi méritants qu’eux ?
  1. Pourquoi bloquent-ils depuis plusieurs mois toute communication du Parti sur les scandales financiers du régime en place ?
  1. Pourquoi Oumar SARR a-t-il promis au candidat de l’APR à la mairie Dagana, qu’il ne se présentera pas lors des prochaines élections locales et, qu’il s’assurera que le PDS n’aura pas de candidat ?
  1. Peut-il affirmer solennellement, devant les sénégalais que lui et Amadou SALL n’ont pas rencontré Macky SALL ?
  1. Peut-il affirmer solennellement qu’en 2018, pendant la collecte des parrainages, il n’a pas déposé une demande de récépissé devant les services du Ministre de l’Intérieur pour la création d’un parti politique et qu’à cet effet,  il a été auditionné il y a 3 semaines à la préfecture puis à la gouvernance pour les enquêtes liées à la délivrance d’un récépissé?

Oumar SARR doit avoir un minimum de considération pour les militants et responsables du PDS. C’est seulement aujourd’hui qu’il se donne la peine de nous appeler pour tenter de nous monter contre le Président Abdoulaye WADE et nous demander de le rejoindre dans son combat désespéré et perdu d’avance, seulement parce que ses intérêts personnels sont menacés. Pendant 7 ans, il a nous a ignorés et a ignoré les militants et responsables du PDS, refusant de prendre leurs appels téléphoniques ou de les recevoir.

Nous exigeons un audit de la gestion du parti de Oumar SARR et demandons à la direction du Parti de constater la démission de Oumar SARR et de ses acolytes.

Nous félicitons l’ensemble des sœurs et des frères du Parti qui ont dignement accepté de participer à transformer le PDS pour en faire un parti moderne, dynamique, et ouvert. Nous remercions le frère Secrétaire Général National et l’invitons à poursuivre la réforme du PDS. Nous félicitons particulièrement le frère Karim WADE seul capable de faire face à Macky SALL et de redresser la situation catastrophique dans laquelle Sénégal a été plongé.

Nous appelons tous les militants du PDS et les sympathisants à la vigilance et au travail. Nous les invitons à resserrer les rangs dans la cohésion et la solidarité afin de redynamiser et massifier notre parti dans un esprit d’ouverture.

Dakar, le 23 aout 2019

Pour le MEEL/UJTL,

SG Daddy DIATTA

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO