Pour rappel, l'homme âgé de 46 ans est décédé après avoir été étouffé pendant près de 9 minutes par un policier, Derek Chauvin, qui le coincait à terre à l'aide de son genou.

Des images avaient déjà été relayées sur la Toile et une vague de soutien mondiale à George Floyd s'était répandue, en même temps que des manifestations partout sur le planète, pour dénoncer les violences policières.

Mais le Daily Mail vient de rendre public de nouvelles images qui n'étaient pas censées sortir du tribunal. Cette vidéo avait en réalité été utilisée par un autre des policiers inculpés, Thomas Lane, afin de tenter de prouver au juge qu'il n'était pas complice du meurtre. Le média britannique explique vouloir faire "fuiter" ce document afin que "le monde puisse enfin voir la tragédie des dernières minutes de Floyd alors que les policiers étaient inconscients de son angoisse".

Les images, prises depuis les caméras corporelles des policiers, montrent toute la scène de l'arrestation dans le détail. Avec la fin tragique que l'on connaît. Tout commence par l'interpellation de Georges Floyd dans sa voiture, une arme pointée vers son visage. Paniqué et en larmes, ce dernier implore alors les forces de l'ordre: "S'il vous plaît, ne me tuez pas".

Finalement sorti de son véhicule, Georges Floyd est menotté et conduit vers l'arrière de la voiture de police. Mais il refuse d'y pénétrer, affirmant aux policiers souffrir de "claustrophobie" et d'"anxiété", et criant ne pas vouloir "mourir là-dedans". 

Vient alors le moment où le policier Derek Chauvin le maintient au sol à l'aide de son genou. Malgré les cris répétés, Georges Floyd finira par mourir étouffé, en répétant ces mots: "Ils vont me tuer, ils vont me tuer. Je ne peux pas respirer",