Belgium

L’AS Rome vendue à un homme d’affaires américain pour près de 600 millions d’euros

L’AS Rome a annoncé jeudi matin qu’un accord avait été trouvé entre son propriétaire américain James Pallotta et Dan Friedkin, un autre homme d’affaires américain, autour de la vente du club pour un montant de presque 600 millions d’euros.

« L’AS Rome confirme qu’un accord a été trouvé cette nuit entre AS Roma SPV LLC, actionnaire majoritaire d'AS Roma S.p.A, et le Groupe Friedkin pour la vente du club. Les contrats ont été signés mercredi soir », écrit le club de la capitale italienne dans un communiqué.

« L’opération est évaluée autour de 591 millions d’euros », poursuit le club giallorosso. L’accord de vente définitif doit être signé avant la fin du mois d’août.

La Roma était depuis 2012 présidée par l’homme d’affaires américain James Pallotta. Depuis 2014, il était propriétaire du club à 100 %.

Le nouveau propriétaire, Dan Friedkin, est âgé de 54 ans et ses affaires sont basées à Houston, au Texas. Il est à la tête d’une holding regroupant une douzaine d’entreprises et il est actif notamment dans la vente d’automobiles et l’hôtellerie.

Selon Forbes, sa fortune est estimée à un peu plus de quatre milliards de dollars (3,6 milliards d’euros), ce qui en ferait le 504e homme le plus riche du monde.

« Nous sommes tous heureux au sein du Friedkin Group d’avoir fait ce qu’il fallait pour intégrer ce club et cette ville iconiques. Nous sommes impatients de conclure l’achat et de nous plonger dans la famille de l’AS Rome », a déclaré Friedkin, cité dans le communiqué de la Roma.

De son côté, James Pallotta s’est dit certain que Dan Friedkin et son fils Ryan seraient « de futurs grands propriétaires pour la Roma ».

Basé à Boston et présent très épisodiquement à Rome, Pallotta était très impopulaire auprès des tifosi du club.

Pas de stade

L’AS Roma n’a rien gagné sous sa présidence, de très nombreux joueurs de valeur (Salah, Alisson, Marquinhos, Nainggolan…) ont été vendus pour mettre les comptes en ordre et les deux légendes du club, Francesco Totti et Daniele De Rossi, ont été poussées vers la sortie.

La Roma est en effet un club qui connaît des difficultés économiques récurrentes et qui a déjà été sanctionné par l’UEFA pour des entorses au fair-play financier.

Le club est donc très actif sur le marché des transferts, vendant régulièrement ses meilleurs joueurs, au grand dam des tifosi qui contestaient régulièrement la direction du club.

Pallotta a par ailleurs contribué à moderniser la Roma et l’a « américanisée », apportant des méthodes de travail et des collaborateurs venus d’outre-Atlantique à tous les échelons du club.

A l’époque où Rudi Garcia était l’entraîneur du club, il avait même imposé – sans grand succès – des préparateurs physiques venus des Etats-Unis.

Le grand projet de Pallotta était la construction d’un nouveau stade « de propriété » dans le sud de Rome. Lancé dès 2012 mais régulièrement retardé pour des questions juridiques et bureaucratiques, le projet est actuellement au point mort et le chantier n’a pas débuté.

Le plus grand moment de sa présidence restera la demi-finale de Ligue des Champions perdue en 2018 contre Liverpool. En quarts de finale, les Romains avaient réussi un extraordinaire exploit dans un Stade Olympique bouillant en battant Barcelone 3-0 après une défaite 4-1 à l’aller.

Cette saison, la Roma a fini 5e du championnat d’Italie, et elle doit disputer ce jeudi un 8e de finale de Ligue Europa contre Séville.

Football news:

Pochettino over de woorden over Barca en de boerderij: ik sprak met ironie en ging waarschijnlijk te ver. Er wordt gezegd dat voormalig Tottenham coach Mauricio Pochettino informatie over de onderhandelingen met Barcelona ontkende en ook commentaar gaf op zijn verklaringen over blaugran. In 2018 zei Pochettino dat hij liever naar een boerderij in Argentinië zou gaan dan Barca te trainen. Over de contacten met Barcelona werd mij niet aangeboden Barca te leiden. Ik heb geluncht met Ramon Planes (technisch secretaris van Barcelona-Showsport), omdat we al vele jaren vrienden zijn, sinds 2009, toen hij bij Espanyol werkte. Toen sprak ik met ironie over de woorden Barcelona. Het was mijn eerste persconferentie in Tottenham en ik werd gevraagd naar de Barca geruchten. Ik antwoordde ironisch en ging waarschijnlijk te ver. Wat gezegd wordt, wordt gezegd
Mauricio Pochettino: Real Madrid leiden is mijn droom. Ik werd gecontacteerd door Benfica en Monaco
Steaua en Servië ' S Backa Topola speelden 6:6 in de Europa League. Voor het eerst in de geschiedenis van de Europese competities scoorden beide teams 5+
B-36, Senderyuske en Kolos uit het dorp Kovalevka. Deze teams bereikten, in tegenstelling tot Dynamo, de volgende ronde van de Europa League
💥 Een Europa League wedstrijd waarin alles gek lijkt: de score is 6:6, een comeback met 5, een winnende penalty shoot-out van de debutant Keeper
Rafael Benitez: de rivaliteit met Jose was goed voor de wedstrijd. Liverpool kon concurreren met Chelsea FC, voormalig Liverpool manager Rafael Benitez, die nu de leiding heeft over Dalian Pro, deelde herinneringen aan zijn rivaliteit met Chelsea onder Jose Mourinho in de jaren 2000. De rivaliteit met Mourinho ' s Chelsea was goed voor het spel. Er zat passie en emotie in. Rivaliteit in het voetbal is goed zolang het wordt gerespecteerd en zolang niemand de lijn overschrijdt. Dat wij met hen concurreren, gezien al hun uitgaven , is een teken dat wij op dat moment grote vooruitgang hebben geboekt. Elke wedstrijd was een test: als ze dit doen, zullen we dit doen, en als we dit doen, zullen ze dit waarschijnlijk doen
Liverpool kan Arsenal spelen, Tottenham kan Chelsea spelen in de 4e ronde van de League Cup