L'action Mithra a commencé la journée sur une chute de 8 % ce vendredi matin, même si elle s'est rapidement stabilisée par la suite autour de 18,76€ (soit une chute effective de 2,7 %). Le mandat d'arrêt émis contre son CEO François Fornieri dans le cadre du dossier Nethys a probablement inquiété les investisseurs. Ce dernier a été interpellé jeudi soir et a passé la nuit derrière les barreaux.

Mithra, biotech spécialisée dans la santé et la contraception féminine - qui attendait d'ailleurs de recevoir une autorisation pour le marché américain pour sa pilule Estelle - a nommé le directeur financier Christophe Maréchal CEO ad Interim, le temps de l'enquête.

François Fornieri est soupçonné de détournement de fonds dans le cadre d'une fonction publique et d'abus de biens sociaux. Alors qu'il était président du Comité de rémunération de Nethys, il aurait donc assuré des indemnités de plusieurs millions d'euros à la direction de Nethys, à savoir Stéphane Moreau, Bénédicte Bayer et Pol Heyse, et cela alors qu'un décret wallon venait d'imposer des limites aux rémunérations de ces dirigeants. Ces trois personnes ont d'ailleurs été interpellées à leur tour ce vendredi matin.

Cotée à la Bourse de Bruxelles, Mithra avait dépassé le milliard d'euros de capitalisation boursière en 2018. Elle est actuellement estimée à plus de 803 millions d'euros.