Belgium

Pierre-Jean Chalençon (Affaire conclue) victime d’un complot? «J’ai des amis dans la police, dans les renseignements généraux, et c’est bizarre…»

EXCLUSIF. Pierre-Jean Chalençon, le collectionneur trublion qui vient de quitter « Affaire conclue » sur France 2, était de passage à Malmedy chez un de ses amis cette semaine. Quelques jours après la polémique et son départ surprise de l’émission, il a discuté de tout avec nous au cours d’un entretien exclusif. Il nous parle de ce qu’il s’est passé après la divulgation de la photo polémique avec Dieudonné sur les réseaux sociaux. « C’est très étonnant… », nous dit-il.

Vidéos

Il y a eu ce cliché diffusé, avec Dieudonné, pris à l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen, qui a soudainement tout précipité. Un hasard ou pas ?

Il y en a qui étaient bien contents ! J’ai quelques amis dans la police et dans les renseignements généraux et c’est bizarre, le compte qui a diffusé cette photo est crypté. C’est très étonnant… On ne sait absolument pas qui a divulgué cette photo. Et, étonnamment, j’ai reçu un coup de téléphone – le jour de mon anniversaire, c’est vachement sympa comme sympa, on sent qu’il y a vraiment des gens qui m’apprécient dans certains réseaux ! – d’un responsable de FranceTélévisions le lundi soir alors que personne n’en avait parlé… Et ça a été divulgué quand moi j’ai dit que je quittais l’émission parce que j’en avais marre : « La semaine dernière c’était Line Renaud, maintenant c’est ça. C’est bon ! On arrive en fin de saison, vous me réglerez ce que vous me devez et on reste bons amis ! » Je souhaite le meilleur à cette émission qui m’a fait et j’aime France 2. Je ne me suis pas engueulé avec eux, je n’ai pas de problème avec eux. Mais à un moment, il faut savoir ce qu’ils veulent : soit un mec comme moi qui a fait le succès de l’émission parce qu’il dit ce qu’il pense. Soit il faut que je ferme ma gueule mais là il n’y a plus d’émission. Je préfère partir la tête haute avant que l’émission fasse de moins bonnes audiences.

Si on résume : on vous cherche des noises ?

Oui ! Il y a quelques personnes qui me cherchaient des noises. Quand on est un électron libre… Aujourd’hui, Thierry Le Luron ou Desproges, ils seraient en taule ! Voilà, je connais beaucoup de monde, c’est comme ça. Vendredi j’étais chez Elie Semoun, le samedi j’ai vu Dieudonné qui n’est pas un ami et demain je serai peut-être avec Brigitte Macron. À mon anniversaire, le numéro 2 de l’Assemblée nationale qui est de gauche était chez moi ; l’ancien chef de cabinet du président de la république est un de mes meilleurs amis… Alors, ceux qui m’ont taxé de toutes ces choses depuis huit jours, ils ont fumé la moquette ! Mais j’ai des projets et je ne veux pas qu’on cannibalise mes projets. Et j’ai l’impression qu’on a essayé d’assassiner mon projet palais Vivienne. Je pense qu’il y a des gens bien placés qui se sont dit : « On va faire sortir ça pour faire capoter son projet ». Et puis les gens sont méchants, jaloux aujourd’hui. Moi, je suis ma route. Et l’exposition à Liège (lire ci-dessous) est une priorité.

►► Retrouvez ICI l’interview intégrale de Pierre-Jean Chalençon.

Publié le jeudi 2 Juillet 2020 à 22h53

Mais que faisait Pierre-Jean Chalençon à Malmedy? Avec son ami belge Fabien Bruyère, ils ont posé une pierre supplémentaire à l’édifice de sa future grande exposition napoléonienne à Liège. Comment le collectionneur, vedette de la télé et cet avocat fiscaliste, royaliste, de la région liégeoise se sont-ils rencontrés? Eh bien, par l’intermédiaire… d’«Affaire conclue». «J’ai découvert Pierre-Jean à la télévision et j’ai été très intrigué par le personnage. J’ai souhaité le rencontrer à son palais Vivienne où il organise des visites. J’ai d’abord été impressionné. C’est quelqu’un de particulier mais de très attachant.»

Rapidement, ils décident d’organiser une conférence en Belgique, en octobre dernier. Et «par la suite, on a lancé l’idée, un petit peu folle, d’organiser une exposition à Liège sur Napoléon.»

Cette exposition, qui se voudra la plus grande au monde sur ce thème et venant d’un particulier, devrait voir le jour en avril prochain, à Liège-Guillemins. «L’idée, c’est qu’on prenne 300 pièces», explique Pierre-Jean Chalençon. «Ce qui est beaucoup et peu parce qu’il y a quand même 2.000 mètres carrés d’exposition. Je veux une très belle exposition parce qu’à Liège, on est un peu dans le cœur de l’Europe francophone. Napoléon y est venu deux fois! Ce matin, je suis donc venu un peu pousser le projet. On est bien avancé, on a un accord de principe».

Chez Poutine en 2022

Cette grande exposition devrait rester à Liège jusqu’à la fin de l’année 2021, avant de s’envoler un peu partout dans le monde. «J’ai des demandes au Brésil, en Polynésie, et en Russie où le président Poutine souhaiterait avoir ma collection pour 2022.»

Football news:

Muller voor Barca: alles kan gebeuren in een wedstrijd van dit niveau
Mammana over verhuizen naar Sochi: Ik zal proberen om veel te bereiken met deze geweldige club
Chakyr had Langle ' s doel niet moeten tellen. Ex-scheidsrechter Andujar Oliver op de Barcelona-Napoli wedstrijd
Lampard op Chelsea ' s uitdaging voor het nieuwe seizoen: we willen ons niet beperken tot het vechten voor de top 4
Lewandowski scoorde zijn 66e doelpunt in de Champions League en verhuisde naar de vierde plaats, voor Benzema. Op Raul ' s 5 goals
Barcelona en Bayern hebben de Champions League 10 keer gewonnen. 6 andere deelnemers aan de 1/4 finale van 0 bekers
Napoli viel een half uur in slaap en gaf Barca de overwinning. We domineerden en sloegen vaker toe