Cyclisme Le national va se dérouler sur le tracé mythique de Houffalize.

"Nous avons tracé 80 % du circuit sur les passages mythiques de la Coupe du monde à Houffalize." Rémy Docquier et son équipe ont voulu revenir aux vraies valeurs du VTT avec un parcours digne de ce nom. Pas un tracé sur lequel de bons rouleurs peuvent s’imposer mais bien de bons vététistes dotés d’une technique de haut niveau. En reconnaissance avec l’équipe nationale dont il est le sélectionneur, Filip Meirhaeghe, vainqueur de la Coupe du monde houffaloise en 2000, allait dans le même sens après avoir parcouru le circuit à deux reprises. "Houffalize, ça reste un circuit mythique" , explique l’ancien champion du monde. "Alors, retrouver un championnat de Belgique, 25 ans plus tard, sur une bonne partie du tracé que l’on a connu par le passé, c’est un véritable plaisir ! Un plaisir pour les pilotes mais ça le sera aussi pour les spectateurs. On a eu l’occasion de le parcourir à plusieurs reprises avec les coureurs de l’équipe nationale et je peux vous dire que ça sera tout sauf une balade de santé. Au moins ici, les meilleurs seront devant et déjà après la première côte, on en saura déjà un peu plus."

En effet, ce parcours est particulièrement exigeant puisqu’il s’agit d’une succession de montées et de descentes, notamment dans la zone qui abritait le Four-Cross du côté de Sertomont. Et autant dire que les zones de récupération sont peu nombreuses, voire inexistantes. Du coup, on peut clairement pointer les pures vététistes pour les places sur le podium.

Dans les deux catégories élites, on retrouve deux grands favoris : "Githa Michiels vient de monter pour la première fois de sa carrière sur un podium en Coupe du monde et dans la foulée, Jens Schuermans vient d’entrer pour la toute première fois dans le top 10 à l’occasion de la manche de la Coupe du monde chez les Elites au Gets", précise le coach national.

Les courses débuteront dès ce samedi alors que l’on retrouvera les Elites dames (12 h 45) et hommes (15 h) le dimanche sur le tracé houffalois.