Belgium
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Terrible expérience pour Cédric, commerçant francophone à Ostende: «Un peu comme si on avait peint une étoile jaune sur ma vitrine»

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Publié le vendredi 5 Août 2022 à 15h01

Cédric a été victime d’un acte raciste alors qu’il était dans sa boutique à Ostende. Voorpost, le mouvement nationaliste flamand, a placardé sa vitrine avec son autocollant « Nederlands ».

« Ici on est en Flandre, ici on parle flamand ! », ont crié trois hommes entrés dans le pop-up store de Cédric, avant de placarder leur autocollant « Nederlands » sur la vitrine.

Absent au moment des faits, le commerçant est sous le choc. Pour lui, c’est clair, il a été victime de racisme. « Un peu comme si on avait peint une étoile jaune sur ma vitrine », témoigne-t-il auprès de nos confrères de RTL Info. De peur de représailles, le commerçant ne va pas porter plainte.

De son côté, Voorpost ne soutient pas cet acte. « Nous soutenons à 100 % le message figurant sur nos imprimés, mais nous ne sommes pas responsables de son utilisation abusive », indique Bart Vanpachtenbeke, le président du mouvement, à nos confrères.