La récompense de son bon travail depuis son arrivée au Pays Noir durant le dernier mercato hivernal. "Je suis très heureux", avance Kayembe à la veille du déplacement à Eupen. "C'est dans la continuité de ce que j'espérais. Je me sens très bien dans ce club et ma prolongation de contrat est une très bonne chose."

A côté de cette prolongation, le joueur de 26 ans a connu d'autres moments forts ces derniers mois entre son rôle de titulaire indiscutable au sein de la défense zébrée et ses premières sélections avec les Diables Rouges. "Tout s'est passé très vite", commente l'ancien Nantais. "A mon arrivée à Charleroi, je rêvais de tout cela et c'est devenu maintenant réalité. Je peux dire que c'est la plus belle année de ma carrière. J'ai beaucoup galéré ces dernières années (Ndlr : Kayembe a été victime de trois ruptures des ligaments croisés du genou). Là, je joue et je me sens bien. Quand un joueur est libre dans sa tête et dans son corps, cela se ressent sur le terrain."

© BELGA

Avec les Diables, Joris Kayembe a même déjà pu goûter à deux montées au jeu, face à la Côte d'Ivoire et à la Suisse. "J'ai été facilement accueilli dans le groupe des Diables d'autant plus que je connais déjà quelques joueurs", explique le Zèbre. "Tout le monde est très abordable, il est donc assez facile de s'adapter dans ce groupe. Sur le terrain, c'est là que tu remarques ce qu'est le très haut niveau... A l'entraînement, c'est très intense et il n'y a pas le moindre déchet technique."

© BELGA

Avant de pouvoir revivre ces moments avec la sélection, Kayembe devra désormais se concentrer sur Charleroi qui va enchaîner sept rencontres en un mois. "Quand le coach décide de me faire jouer, c'est qu'il pense que j'en ai les capacités", conclut celui qui n'a raté que deux petites minutes en championnat depuis le début de la saison. "J'ai parfois été plus fatigué lors de certains matches et j'ai donc peut-être parfois joué avec le frein à main. Mais après tout ce que j'ai connu dans le passé, j'ai envie d'être tout le temps sur le terrain."