Disputée à la lueur des phares, avec quatre kilomètres de glace et de plaques de neige, la première spéciale du jour était la seule nécessitant des pneus cloutés, deux pour la majorité des ténors à l'exception de Thierry Neuville qui en avait embarqué trois. Un avantage dont notre compatriote n'a pu profiter. Bien parti, il s'est montré trop prudent justement dans la portion où sa monture pneumatique pouvait faire la différence: "Beaucoup de corrections des ouvreurs n'étaient pas justes," a lancé le Saint-Vithois à son nouvel équipier une fois la ligne d'arrivée franchie, quatrième, 7.3 derrière le scratch de Sébastien Ogier. "On avait un choix de gommes différent qu'on n'a pas pu bien exploiter," regrettait-il. Et qui risque de l'handicaper pour les deux prochains tronçons de la boucle où il devra chausser un pneu à clous alors que ce n'est plus nécessaire.

Devant, si le héros local a signé le meilleur temps, c'est son jeune équipier Kalle Rovanpera, troisième sur ce secteur suite à un tête-à-queue moteur calé dans une épingle qui a pris les commandes de l'épreuve suite au très mauvais chrono d'Ott Tanak. Leader ce matin, l'Estonien a perdu 17.7. "J'ai été trop prudent, voilà tout," expliquait le pilote Hyundai chutant au 4e rang du classement général.

En tête, le tout jeune Rovanpera qui avait déjà mené en Suède l'an dernier possède 2.2 d'avance sur Elfyn Evans et 7.9 sur Seb Ogier. Quatrième, Ott Tanak pointe à 8.7, 5.6 devant Thierry Neuville qui s'est rapproché quelque peu en temps mais a perdu une place.