Benin
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

#Benin : Plus de 107 milliards de Frs Cfa pour l’#assainissement  du cadre de vie à #PortoNovo, #Ouidah, #Bohicon et #Abomey

Écoutez cet article en audio

Aux premiers jours de ce mois de juillet 2023, le Conseil d’administration de la Banque Africaine de Développement (BAD) a donné un avis favorable pour un accord de prêt au profit du Bénin.
D’un montant de 164,25 d’euros soit ce financement destiné à l’assainissement du cadre de vie des populations et le renforcement de leur résilience face aux inondations qu’entraînent les changements climatiques, est constitué de deux volets : le premier de  118,75 millions d’euros de la BAD et le second, de 45,50 millions d’euros de l’Africa growing together fund, un fonds spécial cofinancé avec la Chine. Selon la BAD, une contrepartie de 13,79 millions d’euros doit être apportée par le Bénin.
Quatre villes inscrites dans le Programme d’Assainissement Pluvial des Villes Secondaires (PAPVS) en sont bénéficiaires. Il s’agit de : Porto-Novo, Ouidah, Bohicon et Abomey.

Les composantes du PAPVS

Dans le cadre du Programme d’Assainissement Pluvial des Villes Secondaires (PAPVS), le financement obtenu de la BAD servira à trois (03) composantes. Au niveau de la première composante, il sera procédé à la construction d’infrastructures de drainage des eaux pluviales et de travaux connexes telles que : 1)- 42,7 kilomètres de collecteurs primaires et secondaires (caniveaux de grande taille) ; 2) 62,3 kilomètres de caniveaux; 3) le bitumage de 18,7 kilomètres; 4) le pavage de 16,1 kilomètres de voiries; 5) un Collège d’Enseignement Général et 72 salles de classe ; 6) 18 blocs de latrines modernes dotés de 36 kits de lavages des mains; 7) un logement réservé aux sages-femmes dans un centre de santé; 8) 4 hangars de séchage de poissons fumés; 9) deux forages équipés de pompes manuelles; 10) l’aménagement d’une place et d’un jardin publics; 11) la mise en terre de 5 521 plants; 12)le reboisement de 17,22 hectares et 13) la sensibilisation des populations à la prévention et aux violences basées sur le genre, y compris le harcèlement sexuel.
Quant à la deuxième composante, elle vise : 14) la mise en place d’un mécanisme de gestion des déchets et d’entretien des ouvrages (formations, équipements, élimination des dépotoirs existants). Ce point prend en compte la dimension de genre ainsi que le renforcement du système d’alerte et de gestion des risques d’inondation. 15) la réalisation d’un bassin de rétention d’eau; 16) l’aménagement qu’un périmètre maraicher.
Enfin, pour ce qui est de la troisième composante, elle porte sur 17) la gestion, le suivi et l’évaluation du projet.

Les incidences du PAPVS
outre les emplois directs et indirects induits par la réalisation des travaux sus énumérés, les populations des communes bénéficiaires du PAPVS, pourront faire des économies sur la scolarité de leurs enfants grâce à une diminution des charges liées aux maladies hydriques en milieu, fait savoir la Banque Africaine de Développement. Plusieurs autres incidences induites par le PAPVS seront enregistrées comme l’augmentation de la scolarisation des jeunes filles suite à l’amélioration de l’assainissement dans les écoles, l’augmentation des ressources générées par les différents commerces qui seront mis en place lors des travaux pour les besoins quotidiens de la main d’œuvre.

#Cadre_de_Vie, #Aménagement_du_Territoire, #Inondation, #, #VisBen, #Wasexo
J-Marc Aurel AGOSSOU

Laisser un commentaire

Commentaire(s)