Benin
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La 18e édition du Salon national de l'artisanat achevée

Ouvert le 17 juillet 2023, la 18e édition du Salon national de l’artisanat du Bénin s’est achevée ce jeudi 27 juillet. La cérémonie de clôture a été rehaussée par la présence du ministre d’Etat en charge de l’économie et des finances, Romuald WADAGNI, parrain de cette édition, et Modeste KEREKOU, ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi.

« L’apprentissage, un tremplin vers la professionnalisation », c’est le thème central développé à la 18e édition du Salon national de l’artisanat du Bénin. Elle a été l’occasion pour les exposants béninois et ceux de la sous-région, de présenter leurs produits au grand public. La population ayant fait le déplacement pendant les 11 jours qu’a duré ce salon, a pu admirer et apprécier l’originalité et l’authenticité des œuvres des artisans.

Pour le ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, l’artisanat au-delà d’être un pourvoyeur d’emplois décents, exige l’acquisition de compétences professionnelles pour répondre aux besoins du marché. D’où l’ambition du gouvernement d’accompagner les artisans à travers des projets de formation et de renforcement des capacités. Modeste KEREKOU a exhorté à l’occasion, les artisans forains à poursuivre sans relâche, leurs efforts d’améliorer la qualité des œuvres.
Le ministre d’Etat en charge de l’économie et des finances, parrain de la 18e édition, a rappelé la volonté du gouvernement, de créer pour chaque béninois, le cadre lui permettant d’avoir accès à la santé, la formation, et le nécessaire, pour être un acteur créateur de richesse. Et les vrais créateurs de richesse, dira Romuald WADAGNI, sont ces artisans qui, grâce à leurs mains, transforment leur environnement, ce qu’il y a autour d’eux pour produire ce qu’il y a de beau, produire la richesse.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

28 juillet 2023 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou