Benin
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La scolarisation de 30.000 filles financée par l'Etat

Les filles scolarisées issues de familles en situation difficile poursuivent normalement leur cursus scolaire grâce au Projet d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD).

L’année scolaire 2022-2023, plusieurs filles scolarisées en situation difficile ont eu le soutien nécessaire pour ne pas abandonner l’école. C’est le cas de Lucrèce Agbodossindji, une élève du CEG 1 Abomey-Calavi dans le département de l’Atlantique, qui n’a plus peur depuis qu’elle a été identifiée comme bénéficiaire du programme ‘’Maintien des filles à l’école’’, une sous-composante du Projet d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD). « J’avais peur. (…) Parfois je n’avais pas les sous pour aller à l’école, parfois on me sortait de la classe parce que je n’avais pas l’argent des photocopies ou je n’avais pas les livres », se rappelle Lucrèce. Mais cela n’est plus qu’un mauvais souvenir depuis que cette élève de la classe de 4è a été retenue parmi ces filles bénéficiaires du programme. Il en est de même pour Angélique Adogba, une élève en terminale qui témoigne : « Si ce n’était l’aide de SWEDD, ce n’est pas sûr que cette année j’aurais pu continuer parce qu’il y a des jours où je venais au cours sans manger, on me faisait sortir des cours pour des photocopies, mais à présent je suis correctement les cours à l’école et je sais que j’aurai aussi mon baccalauréat ». A travers ce programme, le Gouvernement accompagne trente mille filles identifiées dans des familles en situation difficile grâce à l’appui de la Banque Mondiale et du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). « Il s’agira de transférer la somme de 450 francs CFA à chaque fille du primaire concernée et 600 francs CFA pour les filles du secondaire, par jour sur 3 ans, soit un budget précis d’environ 9. 355. 550. 000 FCFA », selon Véronique Tognifodé, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance qui s’exprimait au lancement du programme en décembre 2022. Les 30.000 filles bénéficient également d’appuis en kits scolaires complets, avec des tenues uniformes dans le cadre du projet.
Améliorer le taux de rétention des filles
Les transferts monétaires du programme ‘’Maintien des filles à l’école’’, sous-composante du Projet d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD), sont renforcés par d’autres initiatives du gouvernement. Il s’agit des bourses d’accompagnement aux études universitaires, attribuées aux 10 meilleures filles par département, à raison de 38.500 FCFA chacune par mois, pendant 10 mois et sur 3 ans ; des bourses d’excellence aux 10 meilleures élèves de chaque département inscrites dans les filières scientifiques, techniques et professionnelles, à raison de 27.500 FCFA par mois pendant 10 mois sur 3 années et de l’exonération des frais de contribution scolaire des élèves filles, au second cycle de l’enseignement secondaire à titre expérimental dans 20 communes du Bénin. C’est le signe que la non scolarisation et la déscolarisation des filles liées au manque de moyens des parents, préoccupent le gouvernement du président Patrice Talon.
Marc MENSAH

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

4 juillet 2023 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah