Benin
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

OSONS LE DIRE POUR MADOUGOU ET AÏVO !!!

La justice de mon pays a connu, jugé et condamné des faits à l’encontre du Professeur Joël AÏVO et ma sœur sœur Reckyath MADOUGOU.

C’est un fait !

Ils ne sont pas les seuls, je voudrais les mettre devant pour mon plaidoyer au profit de tous ceux qui , comme eux sont dans la même situation.

Avant de proposer et de soumettre au peuple béninois ma proposition pour un dénouement apaisé, fraternel et unifiant de cette situation, je viens dénoncer le complot de l’ancien chef de l’Etat contre ces deux personnalités et les autres...

Ne rien faire de sage qui puisse ouvrir des pistes de sortie et s’éterniser dans l’arrogance, l’irrespect des Institutions de la République, aux fins de profiter du maintien de Joël AÏVO et Reckyath MADOUGOU dans les liens de la détention est un complot politique malsain.

C’est pour cette raison que je voudrais convoquer la fraternité nationale à la recherche de solutions pour la libération de nos frères et sœurs.

Ma proposition est celle-ci :

Mettre en place un comité de médiation composé des premiers responsables des églises, des religions endogènes, des têtes couronnées,

 Le plus ancien des anciens Présidents de la Cour Constitutionnelle,

 Le plus ancien des anciens Présidents de l’Assemblée Nationale,

 Le plus ancien des anciens Médiateurs de la République

 Le plus ancien des anciens Présidents de la Cour Suprême.

 Identifier et placer ce comité sous la conduite DU PLUS ÂGÉ DES BÉNINOIS.

 Le faire assister par un bureau d’âge de quatre personnes.

Il reviendra à ce comité de médiation de faire des propositions de solutions au Président Patrice TALON.

C’est mon rêve.

Distel AMOUSSOU,
Président du Cercle de Réflexions pour la Sécurisation des réformes au Bénin.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

3 juillet 2023 par Judicaël ZOHOUN