This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Bon pour la confiance

Il n’y a rien de mieux qu’une victoire, la première de la saison après cinq tentatives infructueuses, pour redonner confiance à une équipe qui se prépare à effectuer une tournée de quatre rencontres à l’étranger.

• À lire aussi: Briser la glace

• À lire aussi: La confiance, c’est fort

• À lire aussi: Le Canadien change finalement son message

Ce succès convaincant de 6 à 1 contre les Red Wings de Detroit a été le résultat d’un effort d’équipe et d’une performance marquée par les trois buts (ses trois premiers dans l’uniforme bleu-blanc-rouge) de Mathieu Perreault.

L’attaquant, transfuge des Jets de Winnipeg, est le premier Québécois depuis Vincent Damphousse en 1998 à réussir un tour du chapeau devant le public montréalais.

En seulement 30 minutes de jeu, le CH avait inscrit plus de buts (cinq) qu’il en a obtenus à ses cinq premiers matchs de la saison au total. Perreault est venu en rajouter un sixième dans un filet désert.

Non au découragement

En matinée, Dominique Ducharme avait réitéré sa confiance envers ses joueurs tout en espérant « qu’il fallait commencer avec une victoire. »

Si son souhait de voir son équipe inscrire le premier but de la rencontre ne s’est pas réalisé contre les Red Wings, l’entraîneur en chef du Canadien n’a pas caché son soulagement de voir ses joueurs enfin renverser la vapeur.

« Ils ne se sont jamais découragés et ont bien répondu à l’appel, a raconté Ducharme. On a marqué deux buts en première période, a-t-il renchéri, et ça faisait du bien de prendre les devants pour une rare fois. Cette victoire va nous rendre meilleurs. »

Une précieuse acquisition

Ce deuxième but, inscrit par Mike Hoffman en avantage numérique, a été suffisant pour confirmer cette première victoire tant espérée. Les Red Wings n’ont jamais été capables de combler l’écart de 1-2 et ont été victimes, par la suite, de quatre buts sans riposte. La série de défaites du CH s’est donc arrêtée à quatre face à l’une des pires équipes de la LNH.

Par ailleurs, Ducharme n’a pas manqué de souligner la contribution de Perreault.

« On voit qu’il est fier de jouer pour le Canadien, a-t-il indiqué. On l’apprécie pour sa polyvalence et sa façon de s’adapter à toutes sortes de situations. Ses trois buts sont une belle récompense pour lui. »

À la conquête de l’Ouest

Le Canadien se prépare maintenant à entreprendre son premier grand voyage de la saison alors qu’il disputera quatre matchs en six jours dans l’Ouest américain.

Ce séjour mènera le Canadien à Seattle d’abord pour y affronter mardi la nouvelle formation du Kraken. Suivront des escales à San Jose jeudi, à Los Angeles vendredi (pour ses retrouvailles avec Philipp Danault) et le lendemain à Anaheim.