Canada

Canada/États-Unis: Trudeau salue le début d’ «une nouvelle ère»

Navigation
close
Canada/États-Unis: Trudeau salue le début d’ «une nouvelle ère»

AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a indiqué qu’il soulignerait lors de sa conversation vendredi avec Joe Biden ses « préoccupations » suite à la décision du président américain de bloquer l’oléoduc Keystone XL, tout en se félicitant de la « nouvelle ère » s’ouvrant entre les deux voisins. 

• À lire aussi: Des impacts à Bécancour à cause de l'abandon de Keystone XL

• À lire aussi: La crise pétrolière en voie d’affecter les finances du Québec?

Lors de cet appel téléphonique prévu dans l’après-midi, le premier du nouveau président américain à un dirigeant étranger, « j’exprimerai mon inquiétude pour les emplois et les moyens de subsistance au Canada, particulièrement dans l’Ouest », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse.

Le Premier ministre canadien a reconnu que bien « des gens dans l’Ouest » canadien avaient été « très déçus » par la décision du président américain de bloquer ce projet d’oléoduc controversé entre le Canada et les États-Unis.

« Nous allons continuer d’être là pour appuyer les travailleurs à travers le pays et défendre leurs intérêts face aux États-Unis », a-t-il assuré.

Il s’est cependant empressé d’ajouter que le président Biden était « beaucoup plus aligné, (non) seulement avec mes valeurs en tant que Premier ministre, mais avec les valeurs des Canadiens ».

Par exemple en matière de lutte contre le changement climatique, contre la COVID-19 et pour l’inclusion et la diversité, a-t-il mentionné.

« Cela ne veut pas dire que tout va aller bien avec les États-Unis, il va certainement y avoir des défis », a-t-il ajouté. « C’est le cas avec n’importe quel président ».

« Mais de pouvoir s’entendre sur les valeurs et l’approche et d’avoir de vraies discussions sur comment on va améliorer la situation pour tous les gens qui habitent au Canada et aux États-Unis » marque le début d’ » une nouvelle ère » pour l’ » amitié » et le « travail canado-américain et j’ai bien hâte de l’entamer cet après-midi avec M. Biden », a-t-il conclu.

Le Premier ministre canadien, qui entretenait des relations notoirement difficiles avec Donald Trump, s’était félicité d’être le premier dirigeant à parler au téléphone avec M. Biden peu après son élection en novembre 2020. 

Football news:

Gattuso was fined 3 thousand euros for blasphemy
Burnley will ask for 50 million pounds for Pope. The goalkeeper is Interesting to Tottenham
Gladbach midfielder Neuhaus would like to move to Liverpool, his compensation is 40 million euros. Bayern are unlikely to fight for a player
Sampaoli took charge of Marseille. Contract - until 2023
Carlos Bianchi: PSG can score 5-6 goals for Barca in the second leg of the Champions League
Director of Shakhtar Srna about Roma in the 1/8 finals of the Europa League: Chances 50-50
Eintracht's forward Silva scored his 19th Bundesliga goal. Lewandowski has 26 goals, Holand has 17