Canada

Comment aider un proche qui a de gros ennuis financiers?

Les emplois perdus qui n’ont pas encore été récupérés ne le seront pas avant un bout de temps.

Bien avant ça, les institutions financières seront à bout de patience, tout comme les agences de revenu.

Tout ça pour dire que si vous ne connaissez pas de problèmes financiers, vous connaissez sans doute quelqu’un qui s’en approche ou qui y patauge déjà.

Comme vous n’avez pas les moyens « illimités » du gouvernement fédéral, vous vous demandez ce que vous pourriez faire pour aider un ami ou un membre de la famille qui en arrache. Voici quelques pistes. La plupart ne coûtent rien et ont pour but d’assainir l’ambiance et de favoriser le dialogue.

ARRÊTEZ DE VOUS PLAINDRE

Oui, Ottawa dépense sans bon sens. Oui, des gens profitent de la situation. Oui, ça vous exaspère.

Vous croyez savoir comment faire du ménage dans les finances publiques ? Si vous avez un ami ou un parent qui surnage grâce à un chèque du gouvernement de 500 $ par semaine, épargnez-lui votre plan de retour à l’équilibre budgétaire et vos déboires de « payeur de taxes ».

CESSEZ DE FAIRE LA MORALE

Qu’importe le contexte, la dernière chose que veut entendre quelqu’un qui traverse une mauvaise passe financière, c’est « t’aurais donc dû ». « T’aurais donc dû pas acheter une auto neuve », « t’aurais donc dû amasser un coussin », « t’aurais donc dû apprendre à compter », « t’aurais donc dû faire autre chose dans la vie ». Le pire : « t’aurais donc dû faire comme moi. »

SOYEZ MODESTE

Voilà une attitude qu’il vaut la peine d’entretenir en tout temps, elle limite la propagation du syndrome du « voisin gonflable », une plaie. Vos « exploits » boursiers, vos projets de rénovations majeures, votre nouveau char et le taux de roulement dans votre cellier, réservez ça pour le monde que ça pourrait intéresser, en l’occurrence ceux qui ne grattent pas les fonds de tiroir pour payer leur loyer.

TENDEZ PLUTÔT L’OREILLE

Les problèmes financiers des autres ne nous sautent pas forcément au visage. Cela dit, quand quelqu’un a perdu son emploi il y a six mois sans espoir de le récupérer bientôt, ou encore quand sa petite entreprise ne voit aucun signe de reprise, on se doute qu’il peut en arracher. 

Soyez à l’affût, sans torturer votre proche pour qu’il déballe tous ses déboires. Prenez régulièrement des nouvelles, posez des questions générales, évoquez vos propres problèmes sans trop tout ramener à vous. Laissez-le parler et restez à l’écoute.

PROPOSEZ DE L’AIDE, MAIS PAS N’IMPORTE COMMENT

Il est délicat de proposer de l’aide financière, la démarche risque d’embrouiller la relation. N’offrez pas de sommes d’argent que vous n’êtes pas prêt à perdre, n’endossez pas de prêts que vous n’êtes pas en mesure d’assumer sans compromettre votre propre santé financière.

Si votre ami ou votre parent a du mal à boucler son budget, rien ne vous empêche de lui offrir de combler le manque à gagner pendant un temps, mais abstenez--vous d’être paternaliste.

Vous pouvez aussi lui proposer de l’aider à faire un budget, ou mieux le guider vers des ressources dont c’est le travail, comme les associations de coopératives d’économie familiale (ACEF).

Si ce sont les dettes qui pèsent trop lourd dans la balance, un rendez-vous chez un syndic peut être indiqué, mais ne poussez pas.

Football news:

Drogba on the inclusion of Cech in the squad for the season: I'm on my way to the Chelsea base
Two warring club are tired of the greyness, came together and changed the Danish football. This is the path of Midtjylland - now he is in the Champions League
Hakimi had contracted the coronavirus. Inter will play Borussia Gladbach today
Manchester United's debt increased by 133% in the 2019/20 season, while revenues fell by 19%. Loss - 23.2 million pounds
Liverpool, Manchester United, Real Madrid are preparing the European Premier League project. It seems that everything is serious now: they are supported by FIFA
Lampard on Cech in the Premier League bid: it will be good for Our goalkeepers to train with one of the best goalkeepers. He is relatively young
Coach Salzburg had a problem with being an American. And I came up with a game style while watching the Princeton rowers