Canada

De grands rivaux à coéquipiers

Adversaires depuis leurs débuts au volleyball, et grands rivaux au cours des quatre dernières années dans la bataille entre le Rouge et Or de l’Université Laval et les Carabins de l’Université de Montréal, Rémi Cadoret et Gabriel Chancy unissent maintenant leurs efforts au sein de l’équipe nationale de développement.

Les deux sont très heureux de travailler ensemble. « On s’affronte depuis 12 ans et c’est la première fois qu’on a l’occasion de jouer ensemble, raconte Cadoret, libéro avec le Rouge et Or. Gabriel est une personne incroyable qui possède un excellent sens du volleyball pour avoir débuté tellement jeune. Il est tellement talentueux. En plus, sa présence me permet de parler français. »

« La rivalité est entre les institutions, de renchérir l’ancien passeur étoile des Carabins, qui est à la recherche d’un premier contrat professionnel et qui, ironiquement, a commencé une maîtrise en gestion des affaires numériques à l’Université Laval en septembre. Pour les joueurs, ça se passe sur le terrain, mais il n’y avait jamais eu de rivalité entre nous deux. Il y a de mes amis qui ont déjà joué avec Rémi et l’inverse est aussi vrai. C’est petit, le monde du volleyball au Québec. J’étais super content de son arrivée au centre national à Gatineau. On s’entend super bien. Je savais déjà que c’était un bon gars et il apporte une bonne énergie en plus de son talent. C’est le fun qu’il y ait un francophone de plus dans l’équipe. »

Si la COVID-19 a nui à ses chances de faire le saut dans les rangs professionnels dès cet automne, Chancy souhaite signer un premier contrat en prévision de la prochaine saison. 

« J’avais eu plusieurs discussions en 2019 avant de décider de revenir avec les Carabins disputer ma 5e saison, mais ce fut plus difficile cette année, a indiqué Chancy, qui a porté les couleurs de l’équipe nationale de 2013 à 2015 et de l’équipe senior B en 2016 et 2017. L’équipe de développement représentait un excellent plan B. On travaille beaucoup sur nos faiblesses, ce qu’on n’a pas toujours le temps de faire pendant une saison de compétition. » 

« Je souhaite être retenu dans l’équipe nationale B, cet été, de poursuivre Chancy. Avec la présence des meilleurs espoirs universitaires qui n’avaient pas de place pour jouer, le calibre de jeu est très intéressant. Je suis ouvert à jouer en Europe en janvier, mais c’est plutôt instable actuellement. Je ne suis pas pressé. »

Le père de cadoret

Quant à Cadoret, il doit une fière chandelle à son père pour sa présence avec l’équipe nationale. « Mon père travaille au centre sportif et il croise l’entraîneur Dan Lewis à l’occasion, et il lui a parlé de mon intérêt quand la région de Québec a basculé en zone rouge et qu’on ne pouvait plus s’entraîner, a-t-il raconté. Après un dernier entraînement avec le Rouge et Or le 7 octobre, je suis arrivé à Gatineau dans la nuit et j’étais dans le gymnase le lendemain. Au début, je m’entraînais trois fois par semaine, mais un libéro a quitté pour la NCAA et je suis maintenant à temps plein. »

« Le style de jeu est très différent du RSEQ, de poursuivre le libéro de 5 pi 7 po, qui sera de retour avec le Rouge et Or l’automne prochain. Je suis le plus petit et le deuxième mesure 6 pi 2 po et c’est l’autre libéro. J’apprivoise le style de jeu international. J’ai vécu une période d’adaptation, mais je me sens plus à l’aise. Je suis là pour performer et me faire une place. »

Football news:

Camavinga, Interesting to Real Madrid, discusses a new contract with Rennes: 100% focused on the club
Agents Lautaro and Inter agree on a contract until 2024. The club offers 5 million euros a year and bonuses
Monaco are in talks with Arsenal to lease Torreira. Atletico will need to agree
53-year-old Miura is constantly chasing Zico's record (you only need to score one goal in the tower). Their struggle - a Hollywood script
Roma have offered Inter the exchange of Dzeko for Alexis
Neymar is the best player in the world. He is more often with the ball than Ronaldo and Messi. The former forward of the national team of Brazil Cayo about striker PSG
Juventus have signed midfielder Marcel Ake. Contract - until 2025